Burkina Faso: Incendie au marché de Arbollé - Des dégâts matériels enregistrés

Un incendie s'est déclenché, mercredi 17 avril 2019, dans le marché de la commune rurale de Arbollé, à une trentaine de kilomètres de Yako, sur l'axe Yako-Ouagadougou.

Les habitants de la commune rurale de Arbollé ont eu la peur au ventre, dans la soirée du mercredi 17 avril 2019, à la suite d'un incendie dans le marché.

Le feu se serait déclaré à la suite de l'explosion de barriques d'essence frauduleusement stockés dans des magasins.

L'on déplore, à cet effet, plusieurs dégâts matériels composés, entre autres, de 45 bicyclettes, sept motocyclettes, deux tricycles et des hangars partis en fumée. Aucune perte en vies humaines n'a été enregistrée.

Selon le préfet du département de Arbollé, Ousmane Traoré, qui s'est déporté sur les lieux du drame en compagnie du directeur provincial de la police nationale du Passoré, Roger Pascal Yaméogo, l'incendie qui se serait déclenché aux environs de 14 heures a pu être circonscrit aux environs de 18 heures, grâce à une forte mobilisation de la population et des commerçants dudit marché, avec l'appui du service des sapeurs-pompiers venus promptement de Ouagadou-gou.

En attendant l'issue des enquêtes diligentées par la police départementale de Arbollé, une cellule est mise en place par les autorités locales pour évaluer le matériel incendié.

Ousmane Traoré demande aux personnes de bonnes volontés ou aux organisations associatives œuvrant dans le domaine humanitaire, de venir au secours des victimes du drame.

Il a, par ailleurs, précisé que le matériel détruit par l'incendie a été transporté au commissariat de police de Arbollé promettant que les victimes du drame seront dédommagés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.