18 Avril 2019

Sénégal: Conséquence de la grève des boulangers - Les gargotes privées de pain

La grève des boulangers s'est fait sentir dès les premières heures de la matinée d'hier, mercredi 17 avril, au marché Castor. De la raréfaction de la baguette de pain, au manque total de la miche, les détenteurs de gargote ont eu du mal à satisfaire leurs clients.

La grève des boulangers entamée hier mercredi 17 avril n'a pas fini de faire des victimes collatérales, surtout au niveau des détenteurs de gargote ont eu du mal à satisfaire leurs clients.

Aissatou Diallo vendeuse de gargote, est une des victimes de cette grève. Ce matin, elle n'a pas pu vendre, faute de pain.

Elle était venue tôt au marché, elle a attendu le livreur de pain jusqu'aux environs de 10h, l'a appelé et ce dernier lui a annoncé qu'ils n'ont pas fourni de pain. Finalement elle s'apprête à rentrer chez elle, avec les nourritures.

Elle compte les mettre au frais parce qu'elle ne pourra même pas les offrir aux enfants, faute de pain pour les accompagner.

Elle condamne cette grève et déclare qu'on n'a pas besoin d'augmenter le poids du pain ; non sans évoquer qu' «à chaque fois que le mois de ramadan approche, c'est la même situation qui revient».

Boubacar Kell n'échappe pas à cette situation. Son «maïga» situé en face de l'entrée de Castor y a installé ses quartiers depuis 2006. Selon lui, «le manque de pain est très dur pour la population et ceux qui vendent du tangana».

De plus, l'Etat et la population devraient prendre leur décision contre ce fléau. De temps en temps il obtenait 60 kilos de pain, mais avec cette rupture il n'a reçu que 30 kilos et c'est juste le «premier car» qui est venu.

«La majeure partie des clients n'a pas mangé aujourd'hui, les autres ont mangé les restants d'avant-hier qui se trouvent là-bas». Selon lui, on devrait diminuer le prix de la farine.

Bineta Diawara, une restauratrice qui vend le petit déjeuner, a su le manque de pain le matin, car, son livreur ne lui a amené que 15 kilos au lieu de 40. Ce qui lui a sauvé c'est qu'elle avait gardé des restants de la veille.

Elle n'a pas atteint la recette quotidienne car elle a perdu beaucoup de clients. Le peu de ventes qu'elle a réalisé, c'est avec ses fidèles clients. Elle dit que cette grève risque de ruiner son commerce.

Sénégal

CAN Egypte 2019 - Nigeria-Tunisie ce mercredi pour la troisième place

Les Aigles de Carthage de la Tunisie affrontent les Super Eagles du Nigeria, ce mercredi 17 juillet, à 20 heures,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.