Congo-Brazzaville: Réchauffement climatique - Arlette Soudan-Nonault invitée à la conférence d'Iceberg en Allemagne

La lettre d'invitation à la ministre du Tourisme et de l'Environnement a été remise par l'ambassadeur d'Allemagne au Congo, Klaus Peter Schick, le 16 avril.

Après avoir accompli l'acte, le diplomate allemand a donné la substance de son entretien avec la ministre du Tourisme et de l'environnement à la presse. « Je suis venu pour lui remettre une invitation de se rendre en Allemagne à une conférence sur le climat. À la suite de l'Accord de Paris et de Katowice, nous sommes en train de préparer la conférence de Off shit. Cette conférence en Allemagne s'inscrit dans ce cadre-là pour la préparation de cette grande conférence pour le climat off Shit le mois prochain. Donc je suis venu lui présenter l'invitation de se rendre à Iceberg en Allemagne. Elle a répondu favorablement », a déclaré l'ambassadeur à sa sortie d'audience.

Pour Klaus Peter Schick, cette conférence doit être l'occasion de présenter le Fonds bleu du Bassin du Congo pour éveiller l'intérêt un peu plus musclé de ce projet.

Quant à la position de l'Allemagne par rapport au Fonds bleu, Klaus Peter Schick pense que la présence de la ministre de l'Environnement dans ce pays lui permettra non seulement d'expliquer ce que c'est que ce Fonds, mais aussi de solliciter le financement auprès du gouvernement allemand ainsi que de ses agences pour des projets tels que les tourbières et autres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.