18 Avril 2019

Afrique: Union africaine - Une réunion des chefs d'Etat sur la Libye au Caire

Une rencontre sur la crise libyenne se tiendra la semaine prochaine, dans la capitale égyptienne, à l'initiative du président en exercice de l'Union africaine (UA), Abdel Fattah Al Sissi, et du président du Comité de haut niveau de l'UA sur la Libye, Denis Sassou N'Guesso, a annoncé le 18 avril, à Brazzaville, le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat.

S'exprimant à l'issue d'une audience avec le chef de l'Etat congolais, le président de la Commion de l'UA a signifié que l'organisation continentale est en train d'œuvrer à « pouvoir faire des propositions concrètes pour essayer d'accompagner un processus de paix et de réconciliation en Libye ».

Avant de fouler le sol congolais, Moussa Faki Mahamat s'était rendu à Tripoli et Benghazi, où il a eu des échanges avec les parties en conflit en Libye. « Après notre passage, la situation s'est dégradée, il y a des combats à Tripoli », a-t-il indiqué.

Et d'ajouter : « Nous avons demandé à ce que les parties cessent les hostilités et qu'elles privilégient le dialogue, ce qui est difficile à mettre en place. Il est du devoir de l'UA d'accompagner le pays pour que cette transition soit conforme à la volonté du peuple et surtout permettre le retour de la légalité constitutionnelle ».

Libye

11 chaînes de télévision interdites dans l'est du pays

Reporters sans frontières (RSF) réclame des explications au gouvernement intérimaire, basé… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.