Congo-Brazzaville: Restructuration des quartiers précaires - Le maître d'oeuvre se déploie sur le terrain

Après une réunion de cadrage avec l'équipe du projet, le Groupe d'études de recherche et d'appui au développement (Gerad) s'est entretenu avec les bénéficiaires.

Le projet Développement urbain et restructuration des quartiers précaires concerne les quartiers Mboukou (Tié-Tié) et Tchiniambi 1 (Loandjili) pour Pointe-Noire et Mokoundzi Ngouaka ( Makélékélé) et Soukissa (arrondissement 5 Ouenzé) pour Brazzaville.

Le premier travail du cabinet Gerad consiste à l'élaboration du diagnostic territorial, un document servant de base à la mise en place d'une véritable intelligence territoriale. Il permettra de générer des données sur toutes les problématiques urbaines dans les quartiers précaires afin de construire des outils d'aide à la décision.

C'est dans ce contexte que des focus group (groupe de discussion) ont été organisés à Brazzaville et à Pointe- Noire. L'objectif de ces rencontres qui se sont concentrées sur différents groupes sociaux (les sages, les femmes et les enfants), visait, d'une part, à mieux connaître l'histoire des quartiers, la perception des habitants sur l'état de leur quartier et, d'autre part, de recueillir les attentes de ceux-ci.

Ce cabinet appuiera non seulement le projet mais aussi des entreprises adjudicataires, les différentes organisations collectives et les partenaires par l'accompagnement et le suivi des travaux, la facilitation de l'implication des organisations locales et des cadres communautaires dans la formulation, l'exécution et le suivi de la vision de développement du plan de restructuration de quartier.

À noter que l'équipe du maître d'œuvre sociale, cabinet Gerad, s'est également entretenue avec les élus locaux et services déconcentrés de l'Etat afin de solliciter leur appui dans la mise en œuvre des activités. Dans les deux villes cibles du projet, les autorités ont exprimé leur volonté et leur disponibilité à accompagner ce cabinet sur le terrain, en vue de l'atteinte des objectifs du projet, cofinancé par le gouvernement congolais et la Banque mondiale, pour une durée de cinq ans.

Ce projet a pour objectifs d'améliorer le cadre de vie des quartiers précaires sélectionnés ; de permettre à la population d'avoir accès aux infrastructures et services de base décents ; de renforcer les capacités de gestion des autorités nationales et locales.

En vue de la mise en oeuvre effective du projet, trente six sociétés ont soumissionné pour un montant d'offre d'appels qui oscille entre un et cinq milliards francs CFA. Les résultats ne sont pas encore révélés jusque-là.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.