18 Avril 2019

Maroc: "Prête-moi ton rêve", une exposition panafricaine itinérante

La Fondation pour le développement de la culture contemporaine africaine (FDCCA) a présenté, lundi à Casablanca, l'exposition panafricaine itinérante baptisée "Prête-moi ton rêve", qui sera inaugurée le 18 juin prochain à Casablanca avant de sillonner 5 pays africains pour revenir une nouvelle fois au Maroc (Marrakech).

Connecter une constellation d'artistes contemporains africains de renom, issus du continent ou de la diaspora, entre eux, afin de faire briller leurs œuvres sur le continent, telle est l'idée fondatrice de cette exposition, soulignent les organisateurs de cet événement artistique, conçu pour être présenté dans plusieurs métropoles africaines. Il s'agit d'une précieuse occasion pour présenter l'art moderne africain et amorcer, ainsi, une dynamique artistique interafricaine, qui explore les expressions d'un continent produisant une culture moderne nourrie de son histoire et de son imaginaire, et se veut ouverte sur le monde, a souligné le secrétaire général de la Fondation, Fahd Kettani, lors d'une conférence de presse, dédiée à cette manifestation. Cette exposition de grande envergure réunira une trentaine d'artistes africains de 15 nationalités qui incarnent la vitalité artistique et la diversité culturelle de l'Afrique, a-t-il ajouté

L'objectif de l'exposition consiste à montrer aux publics africains, une sélection d'artistes éminents du continent, a-t-il fait observer, indiquant que "Prête-moi ton rêve" sera lancée à Casablanca avant de partir en tournée à travers cinq autres villes africaines, en l'occurrence Dakar (Sénégal), Abidjan (Côte d'Ivoire), Lagos (Nigeria), Addis-Abeba (Ethiopie) et Cap Town (Afrique du Sud). Elle invitera à chacune de ses haltes trois artistes locaux à rejoindre cette caravane artistique avant de revenir, à son terme, à Marrakech, enrichie par les œuvres des artistes qui auront rallié cette odyssée africaine, pour y être exposée en apothéose. Pour leur part, les commissaires de l'exposition Brahim Alaoui et Abdoulaye Konaté (Côte d'Ivoire) ont noté que cette exposition regroupe des artistes africains en général plus connus à Paris, Londres ou à New York qu'à Casablanca, Lagos vise ainsi à élargir l'accès des publics et des collectionneurs en Afrique, à une partie des créateurs qui comptent dans l'histoire et l'actualité des arts visuels en Afrique et dans le monde.

Maroc

L'Algérie serre davantage l'étau autour des camps

Les autorités algériennes ont renforcé un peu plus le blocus imposé aux camps de Tindouf en… Plus »

Copyright © 2019 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.