18 Avril 2019

Seychelles: La météo clémente a permis une augmentation de la production de cannelle aux Seychelles

Les Seychelles ont enregistré une augmentation de la production de cannelle en 2018 et s'attendent à une production prospère pour les exportateurs cette année.

Selon les chiffres du National Bureau of Statistics (NBS) comparant le troisième trimestre de 2017 à celui de 2018, la production de cannelle est passée de 0,6 tonne à 3,4 tonnes.

NBS attribue cette augmentation au fait qu'il y a plus de personnes impliquées dans la culture de cannelle dans les forêts, bien que les chiffres exacts ne soient pas communiqués par le Bureau.

Un autre facteur est les conditions climatiques optimales qui favorisent également la production de produits naturels.

La société Chaka Brothers, une entreprise familiale seychelloise vieille de plus de 50 ans est l'un des plus anciens producteurs et exportateurs de cannelle aux Seychelles.

La société Chaka Brothers est l'un des plus anciens producteurs aux Seychelles. (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

La société a également exporté du coprah, de la vanille et du guano depuis 1965.

Gafoor Yakub, qui fait partie de l'entreprise familiale, a déclaré à la SNA: «Notre production et nos exportations d'écorce de cannelle ont augmenté de 25% de 2017 à 2018, mais la quantité produite et exportée est bien inférieure aux 1500 tonnes que nous exportions chaque année dans les années 60 et 70 ".

Les principaux marchés d'exportation de Chaka Brothers sont l'Europe, les États-Unis et le Canada.

La cannelle - l'une des épices les plus utilisées au monde - était un pilier de l'économie des Seychelles depuis son introduction dans l'île insulaire de l'océan Indien occidental par Pierre Poivre en 1772. À l'époque, environ 33% de la main-d'œuvre était employée dans des plantations.

Cependant, avec l'ouverture de l'aéroport, le secteur des plantations s'est affaibli et est pratiquement inexistant, à l'exception de quelques entrepreneurs qui n'ont pas baissé les bras et qui sont les seules entreprises exploitantes la cannelle.

«Ceux qui cultivaient la cannelle ne sont plus prêts à le faire et les nouveaux arrivants considèrent souvent ce travail comme un travail de qualité inférieure ou trop ardu», a déclaré M. Yakub.

La cannelle - l'une des épices les plus utilisées au monde - était autrefois un pilier de l'économie des Seychelles. (L. Shyamal, Wikimedia Commons) Photo License: CC BY-SA 3.0

Patrick Bonne, qui négociait beaucoup d'écorce et d'huile de cannelle, a déclaré à la SNA que, bien que l'industrie de la cannelle ne soit plus comme il y a dix ans, il tire encore quelques revenus des exportations d'huile de cannelle vers l'Allemagne.

«Je fournis des huiles à une entreprise de beauté bio et je vendais des huiles utilisées pour les parfums. En moyenne, l'huile d'écorce de cannelle peut coûter jusqu'à 250 dollars le litre », a déclaré M. Bonne.

Il a ajouté que "le prix est généralement déterminé par la quantité de cannelle et le pourcentage de douceur".

Les chiffres actuels restent faibles par rapport aux statistiques de 2015 avec plus de 7 tonnes de cannelle produite.

«Mon conseil serait que le gouvernement encourage sérieusement la production locale avec des incitations fiscales et non fiscales appropriées, en particulier lorsque les producteurs locaux peuvent ajouter de la valeur aux produits locaux», a déclaré M. Yakub à la SNA.

Il a proposé que les ministères compétents "élaborent une politique pour la récolte et la production durables de cannelle destinée au marché d'exportation, tout en protégeant les écosystèmes lors de l'abattage des arbres".

Aux Seychelles, les producteurs et les exportateurs de cannelle se sont toujours concentrés sur l'écorce et la feuille de cannelle, car elles ont la plus haute valeur commerciale, contrairement à la racine.

Seychelles

Le président Danny Faure a déclaré à son parti « United Seychelles » qu'il se présenterait en 2020

Le président Danny Faure est le seul candidat à avoir présenté une déclaration… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.