Afrique: NBA - Début des play-offs pour couronner le champion

La saison régulière du championnat américain de basket, réputé pour être le meilleur au monde, s'est achevée pour laisser place à la phase des play-offs, pendant lesquels les seize meilleures équipes de la saison régulière vont s'affronter pour couronner le champion.

Cette saison, le meilleur joueur de la NBA (MVP) sera probablement africain ; il s'agit du basketteur d'origine nigériane, Giannis Antetokounmpo, qui joue pour les Bucks de Milwaukee. Cela montre le rôle de premier plan que jouent à présent les Africains en NBA. En play-offs, nous aurons donc l'occasion de suivre les performances de ces nombreux talents africains que sont Joel Embiid (Philadelphie), Serge Ibaka et Pascal Siakam (Toronto), ou encore Clint Capella avec les Rockets de Houston. Voici les résultats des équipes dans lesquelles évoluent ces joueurs africains qui sont qualifiés pour ce premier tour des play-offs :

Le genou d'Embiid inquiète

Philadelphie égalise dans sa série face à Brooklyn mais perd l'avantage du terrain. L'équipe du Camerounais Joel Embiid, dont le genou ne rassure pas ses dirigeants, a réussi à remporter le second match de la série sur le score de 145 à 128. Le pivot camerounais n'a disputé que vingt et une minutes mais a tout de même marqué vingt-trois points. Lors du premier match, il avait disputé vingt-quatre minutes et marqué vingt-deux points. Le temps de jeu du Camerounais à cause d'un genou fragile.

Antetokounmpo en mode MVP

Milwaukee a pris le large dans sa série du premier tour en dominant pour la deuxième fois Detroit (120-99). Comme largement anticipé, Detroit ne fait pas le poids face à Milwaukee et n'arrive pas à freiner l'intenable Giannis Antetokounmpo. L'ailier d'origine nigériane des Bucks, candidat au titre de meilleur joueur de la saison (MVP), a marqué vingt-six points (onze sur dix-huit au tir) et capté douze rebonds en trente minutes. Lors du premier match, il avait marqué vingt-quatre points et capté dix-sept rebonds.

Serge Ibaka et Toronto se ressaisissent dans le second match

Après un premier match perdu sur son terrain face à Orlando, Toronto, l'équipe du Congolais Serge Ibaka, s'est rattrapée pour égaliser la série à un partout. Affichant des statistiques maigres de cinq points et huit rebonds en dix-neuf minutes de jeu, lors du premier match, Ibaka a haussé son niveau lors du second, en marquant treize points et en captant huit rebonds en vingt-quatre minutes de jeu. Le Camerounais Pascal Siakam a, quant à lui, affiché des statistiques nettement meilleures que le Congolais, marquant vingt-quatre points et captant neuf rebonds en quarante-deux minutes lors du premier match. Pour le second, Siakam a marqué dix-neuf points en trente-sept minutes de jeu.

Les play-offs de la NBA vont se jouer pendant deux mois jusqu'au couronnement du champion au mois de juin. Rappelons que le tenant du titre est l'équipe de Golden State dans laquelle évolue le Nigérian André Iguodala.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.