Algérie: Eté 2019 - Production suffisante de l'électricité pour couvrir la demande

Alger — Le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab a affirmé, jeudi à Alger, que la production de l'électricité, d'une capacité de 15.000 voire 16.000 MW serait "suffisante" pour couvrir la demande prévue durant la période allant de mai à septembre prochain.

Dans une déclaration à la presse, en marge d'une rencontre consacrée aux préparatifs et dispositions pris pour garantir une capacité d'électricité suffisante pour la saison estivale 2019, M. Arkab a assuré que l'Algérie comptait une surproduction de 20.000 MW "suffisante pour couvrir toute cette demande".

Il a énuméré 32 stations électriques, dont 24 finalisées et 8 autres en cours de réalisation pour garantir le transport et la distribution de cette énergie.

Plus explicite, le même responsable a cité également la réalisation de 33 centrales électriques dans le Grand Sud, outre les centrales existantes ayant connu des travaux d'extension pour multiplier leur production, auxquelles s'ajoutent 10 nouvelles centrales mises en service au niveau des différentes régions du pays, à l'instar de celles d'In Guezzam et de Djanet.

SONATRACH revoit à la hausse sa production en carburants en prévision de Ramadhan et de la prochaine saison estivale

En prévision du mois sacré et de la prochaine saison estivale, le groupe SONATRACH a revu à la hausse sa production à hauteur de 200.000 tonnes, afin de maitriser la demande croissante, a précisé M. Arkab, affirmant que "la production nationale en matière de carburants s'élève actuellement à plus d'un (1) million de tonnes".

Quant à la demande croissante, notamment pendant le mois sacré, en matière de gaz Butane B13, très utilisé par les citoyens, le ministre a rassuré que "le groupe Naftal mettra sur le marché plus de 100.000 nouvelles bouteilles, pendant les mois d'avril et de mai, en vue de couvrir la demande et d'éviter toute pénurie".

Pour approvisionner toutes les régions du pays, y compris les régions isolées, en bouteilles de gaz, des points de vente et de distribution seront ouverts dans certaines communes. Les services de Naftal se chargeront d'acheminer ces bouteilles aux régions éloignées du pays".

Cet été, le carburant sera disponible dans toutes les stations-services à travers le pays, y compris les week-ends et les jours fériés, a-t-il soutenu.

Par ailleurs, le ministre a indiqué que la rencontre avec les cadres de Sonelgaz avait porté sur les préparatifs de l'été 2019 pour s'assurer de la disponibilité de l'énergie, ajoutant qu'une rencontre similaire était prévue avec les cadres de Sonatrach dans les dix prochains jours.

Ces rencontres ont pour objectif de garantir les moyens et conditions nécessaires au citoyen durant le mois sacré du ramadhan.

A une question sur le "Hirak" populaire en Algérie, depuis le 22 février dernier, le ministre a indiqué qu'il constituait "un point positif révélateur de la bonne santé de la démocratie en Algérie", ajoutant que les partenaires de l'énergie doivent poursuivre leur travail et s'adapter à la conjoncture.

Le caractère pacifique de ce mouvement qui a démontré au monde entier la maturité du peuple algérien, a transmis un message à tous les partenaires de l'Algérie, au point où des étrangers ont voulu se déplacer en Algérie pour voir de près cette expérience démocratique.

"La nature du mouvement de protestation pacifique a rassuré les partenaires étrangers quant à leur avenir en Algérie", a-t-il dit.

M. Arkab a indiqué avoir reçu, la semaine dernière, le PDG de l'entreprise espagnole Naturgy, meilleur partenaire de l'Algérie en matière de vente de gaz" qui a signé des contrats avec l'Algérie jusqu'en 2021. "Le Hirak a donné une leçon de démocratie au monde entier", lui a dit le partenaire étranger à cette occasion.

Les partenaires étrangers "travaillent normalement en Algérie et veulent y intensifier leur action", a-t-il souligné.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.