18 Avril 2019

Sud-Soudan: 6.000 enfants réunis avec leur famille, des milliers restent séparés

Environ 6.000 enfants sont désormais réunifiés avec leurs parents au Soudan du Sud après des années de séparation dues au conflit, ont annoncé jeudi l'UNICEF, Save the Children, et leurs partenaires.

« Nyandor, 17 ans, et ses quatre frères et sœurs ont été réunis avec leur parents mardi à Bentiu. Elle était le 6.000ème enfant à être réunifié », ont précisé les humanitaires dans un communiqué conjoint.

Les cinq frères et sœurs avaient été séparés de leur mère et de leur père lors d'une attaque armée à Bor, en 2014.

Au milieu du chaos, la famille avait couru dans différentes directions et ne s'était plus revue depuis. La famille a été réunie mardi après d'intenses recherches par des employés de Save the Children.

« Ce fut un moment émouvant pour toutes les personnes impliquées », a déclaré Arshad Malik, Directeur de pays par intérim pour Save the Children International Soudan du Sud.

« C'était l'ululation, les larmes et les chants de bonheur. Voir le bonheur sur leurs visages après avoir tant enduré nous remplit d'espoir. On ne s'arrêtera pas tant que tous les enfants séparés ne seront pas rentrés chez eux ».

Selon les humanitaires, il s'agit d'une étape clef pour le Programme de recherche et de réunification des familles au Soudan du Sud, depuis la première réunification de 420 enfants en 2014.

Des milliers d'enfants sud-soudanais demeurent séparés

Les près de cinq années de conflit au Soudan du Sud et le déracinement quatre millions de personnes à travers le pays ont provoqué la séparation de milliers d'enfants dans le pays.

Près de 8.000 enfants sud-soudanais sont toujours portés disparus ou séparés. Ils ont un besoin urgent de retrouver leur famille.

Les enfants séparés et non accompagnés sont plus exposés à la violence, aux mauvais traitements et à l'exploitation, ce qui fait de leur retour chez leurs parents une priorité urgente pour l'UNICEF, Save the Children et leurs partenaires.

Selon l'UNICEF, l'accord de paix signé en septembre 2018 a incité les réfugiés des pays voisins à rentrer au Soudan du Sud et leur a permis d'accéder à des zones auparavant inaccessibles.

« Si la paix se maintient, cela peut être l'occasion d'accélérer la recherche et la réunification des familles, si un financement adéquat est assuré pour le programme », ont expliqué les humanitaires.

La recherche des familles demeure toutefois une activité à forte intensité de main-d'œuvre en raison de l'accès limité aux routes, à la téléphonie mobile et à la connectivité d'internet au Soudan du Sud.

Le programme est ainsi fortement tributaire des travailleurs sociaux qui parcourent de longues distances à pied et qui frappent aux portes pour retrouver les enfants et leurs parents.

« Malgré toutes les difficultés, nous voyons presque chaque semaine un ou plusieurs enfants ramenés dans leur famille.

C'est en grande partie grâce à tous les partenaires de recherche et de réunification des familles au Soudan du Sud », a déclaré le Représentant de l'UNICEF au Soudan du Sud, Mohamed Ag Ayoya.

« Pour ramener le reste des enfants chez eux, nous avons besoin de partenariats solides et du soutien de la communauté internationale ».

Sud-Soudan

L'ONU condamne l'attaque meurtrière sur un marché à Abyei

Un Casque bleu éthiopien et cinq civils ont été tué mardi dans la zone d'Abyei par un groupe… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.