Soudan: Le Comité politique du CMT rencontre des organisations internationales

Khartoum — Le Comité politique du Conseil militaire de transition (CMT) a informé la délégation de représentants d'organisations internationales au Soudan de la situation politique et de la sécurité en général dans le pays.

Au cours de sa réunion avec la délégation au palais républicain ce jeudi, le comité a répondu aux demandes de la délégation sur la formation du gouvernement civil et le progrès des négociations avec les forces politiques dans le pays, en plus de respecter le délai de l'Union africaine.

Le membre du CMT, Lt. Gen. Jalal Eddine Al-Sheikh et le Lt. Gen. Shams Eddine Kabbashi, responsable du dossier de la paix et les organisations sont adresses à la réunion, affirmant que le changement qui s'est déroulé constitue un soutien clair aux demandes populaire et n'était pas un Coupe d'Etat.

Les deux membres du CMT ont affirmé que le Conseil est désireux de réaliser la paix dans le pays, soulignant le début des contacts avec les mouvements non signataires de l'accord de paix et sa poursuite pour promouvoir la paix et la stabilité.

Ils ont affirmé l'engagement du CMT a toutes les conventions et les chartes internationale, annonçant une visite de la Commission de l'Union Africaine Moussa Faki au Soudan au cours de des jours prochains pour communiquer avec le conseil et les forces politiques au pays.

Les Nations Unies ont loué l'engagement du Conseil envers toutes les conventions internationales et les conventions entre le Soudan et les organisations internationales, déclarant qu'elles cherchaient à transformer leur contribution au développement au lieu de fournir une assistance humanitaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.