Congo-Kinshasa: PNC - Recrutement en cours des jeunes diplômés d'au-moins 22 ans

Il y a peu, la fonction publique venait d'engager des jeunes pour renforcer le personnel de cette institution de la République Démocratique du Congo. Cette fois-ci, c'est au tour de la police nationale congolaise de penser à préparer sa relève afin de protéger la population et ses biens, sur toute l'étendue du territoire national. A tout dire, elle a décidé de procéder au recrutement des jeunes diplômés, sur base d'un certain critérium.

L'enregistrement des candidats se fait à sa direction des ressources humaines, située dans l'enceinte du commissariat général de la police, sur l'avenue victoire, non loin du Palais du Peuple à Kinshasa. Selon le communiqué de la police nationale congolaise, après un test d'évaluation, ces jeunes congolais détenteurs de diplômes d'Etat iront en formation à l'Académie de la police de la République Arabe d'Egypte, pour l'année académique 2019-2020.

Les candidats intéressés par cet appel sous le drapeau ont eu à remplir un certain nombre des conditions, entre autres avoir un diplôme d'Etat des humanités ou son équivalent, avoir au-moins 22 ans jusqu'au 1er octobre 2019, présenter une copie d'attestation de bonne vie et mœurs, être apte physiquement et réussir au cours qui sera organisé à cet effet.

Réaction de la population

La population salue cette initiative prise par les nouvelles autorités du pays afin de rajeunir la police nationale ; mais elle espère qu'une fois leur formation terminée, ces nouvelles recrues serviront le pays avec patriotisme.

Pour bon nombre de Kinois, exiger au candidat de remplir certaines conditions, c'est valoriser ce secteur dont l'image a été longtemps ternie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.