18 Avril 2019

Sénégal: Le Premier ministre Boun Abdallah DIONE met la main à la pâte pour arrêter la grève des boulangers

Entre l'État du Sénégal et les boulangers, ce n'est plus le grand amour. La hausse du coût de la farine et des taxes, le blocage des prix du pain depuis 2014, entre autres sont les maux qui gangrènent le secteur. Des raisons qui les ont poussés à aller en grève.

Pour leur premier jour de grève, la fédération nationale des boulangers du Sénégal tire un bilan satisfaisant. Selon le président Amadou Gaye, le mot d'ordre à été suivi à 80%.

S'inspirer des gilets jaunes français

Le ministre du Commerce n'a pas pu trouver la solution face aux revendications des boulangers. A la sortie de leur rencontre avec la tutelle, les acteurs sont restés sur leur faim.

Mais pour parer à toute éventualité, le Premier ministre du Sénégal Mohammad Boun Abdallah Dionne recevra les grévistes, et ce pour trouver un consensus avec les protestataires afin de les convaincre à suspendre leur mot d'ordre de grève.

Une tâche qui ne sera pas facile, car selon le président de la fédération, pour obtenir gain de cause, les boulangers comptent s'inspirer des gilets jaunes. Et ceux, au grand désarroi de la population qui attend avec impatience le retour du pain dans les boulangeries. Au grand bonheur des consommateurs.

Sénégal

Les compagnies aériennes africaines plaident pour une collaboration renforcée en vue d'une croissance accélérée

Le Secrétaire général de l'Association des compagnies aériennes africaines (Afraa), estime… Plus »

Copyright © 2019 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.