Sénégal: 29,4 milliards de FCFA dans l'escarcelle de la société Teyliom du jeune entrepreneur sénégalais Yérim SOW pour le financement de 5 complexes hôteliers en Afrique de l'Ouest

Ce co-financement à grande voilure d'un montant de 29,4 milliards de FCFA, mobilisé par plusieurs institutions financières devront permettre la réalisation et le développement de cinq hôtels d'affaires dans quatre pays d'Afrique de l'Ouest.

Ces complexes hôteliers qui répondent aux standards internationaux seront gérés par Mangalis Hôtel Group, la société de gestion hôtelière de Teyliom, et seront commercialisés sous les marques exclusives Noom (haut de gamme), Seen (milieu de gamme) et Yaas (économique). Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, le Groupe Teyliom est en train de finaliser un hôtel 5 étoiles à Niamey (République du Niger ) baptisé Noom.

Noom Hôtel Niamey réalisé par Teyliom international de l'entrepreneur sénégalais, Yérim SOW et qui devra ouvrir ses portes fin mai 2019 constitue un des maillons clé du dispositif stratégique d'accueil hôtelier dans le cadre du prochain Sommet des Chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine prévu les 7-8 juillet 2019 que va organiser le Niger. Teyliom international a obtenu ce prêt grâce au groupe MCB via sa filiale MCB Capital Markets, qui a conclu la transaction.

Teyliom ambitionne de passer à la vitesse supérieure au cours des dix prochaines années, de gérer un portefeuille d'hôtels d'affaires ultra-modernes dans des villes ciblées d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale. Avec un point d'ancrage de polir les enseignes Mangalis sur le marché de l'hôtellerie en Afrique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.