Ile Maurice: Changement de fréquences - Les trois radios privées protestent

«Any change in frequencies will impact severely on our operations as we have broadcasting on these frequencies for period ranging at least between sixteen to seventeen years.» Les trois radios privées existantes, Top FM, Radio Plus et Radio One s'opposent à la réallocation des fréquences FM décidée par Multi Carrier (Mauritius) Ltd (MCML).

Elles ont écrit à MCML, mercredi 17 avril, pour expliquer qu'elles n'avaient jamais donné leur accord à ce changement de fréquences, contrairement à ce que laissait sous-entendre l'opérateur. Elles ne sont pas en mesure d'assumer le coût que ces modifications entraîneront en termes de communication à leurs auditeurs, jingles, identité visuelle... Elles ont également informé MCML qu'elles référaient l'affaire à l'Information and Communication Technologies Authority (ICTA) pour lui demander de mettre en veilleuse ce projet et pour réclamer une rencontre urgente.

Ce changement de fréquences, sans consultation préalable avec les radios, leur causera un énorme préjudice, écrivent-elles, en substance, à l'ICTA, hier, jeudi 18 avril.

Nouvelles radios

La migration des fréquences est prévue pour le 2 mai. Ce sont celles de la Montagne des Signaux qui seront concernées. De plus, deux nouvelles stations relais vont émettre au Morne et à Motte à Thérèse à partir des 4 et 5 mai. Suivant le plan de MCML, la fréquence de Radio One de la montagne des Signaux devrait passer de 101.7 MHz à 102.4 MHz, celle de Radio Plus de 88.6 MHz à 98.9 MHz et Top FM de 105.7 MHz à 106.0 MHz. Kool FM (MBC) est aussi concernée par ce changement au niveau de cette station. Pour les relais du Morne et de Motte à Thérèse, les trois radios privées auront les mêmes fréquences que les anciennes de la montagne des Signaux.

MCML justifie ces changements par une couverture FM de 100 % du territoire. Mais ils interviennent dans le contexte de l'arrivée de deux nouvelles radios privées. L'opérateur a informé les trois radios privées de ces réallocations dans une lettre datée du 11 avril, en rappelant deux réunions tenues avec les différents partenaires, le 15 octobre 2018 et le 10 janvier 2019. Rencontres sur lesquelles MCML et les radios ont différentes versions, ces dernières estimant qu'en octobre, il avait davantage été question du coût d'opération de cinq stations de diffusion pour une couverture nationale.

Pour les radios, une solution plus acceptable et moins onéreuse aurait été de garder la même fréquence pour le nord et l'est et idem pour le sud et l'ouest.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.