19 Avril 2019

Angola: Guinée-Bissau - Le pays présente son expérience en matière d'éducation environnementale

Bubaque — Le secrétaire d'État à l'Enseignement technique et professionnel du ministère de l'Éducation, Jesus Baptista, a souligné jeudi, à Bubaque, en Guinée-Bissau, les action des autorités angolaises dans le domaine de l'éducation à l'environnement, dans ses aspects formels et non formels.

S'exprimant lors de la dernière session du cinquième congrès international sur l'éducation environnementale des pays de la Communauté de langue officielle portugaise plus Galice, qui s'est tenu pendant cinq jours dans la capitale de l'archipel de bijagos, le responsable a déclaré que dans le domaine formel, des activités régulières étaient développées conformément aux politiques publiques.

Il a énuméré ces politiques, en se référant au programme d'insertion de contenus d'éducation environnementale dans les programmes scolaires des cours d'Etude du Milieu, de Sciences naturelles, de Géographie, entre autres, dans les trois niveaux d'enseignement.

Le gouvernant a mentionné que le thème de l'éducation environnementale était abordé dans un domaine en trois dimensions, notamment l'amélioration des services communautaires, l'assainissement de base et la communauté et l'environnement.

En outre, il a indiqué que l'Angola compte plusieurs établissements secondaires techniques et professionnels qui dispensent des cours sur l'environnement, la gestion et le traitement des déchets solides.

Toujours dans le secteur de l'éducation formelle, au niveau supérieur, le secrétaire d'État a indiqué que les cours liés aux sciences formaient également des experts dans divers domaines de l'environnement.

Sur le plan non formel, il a déclaré que le ministère de l'Environnement s'occupait de l'éducation environnementale dans les communautés, tandis que le secteur des médias le faisait par le biais de pièces de théâtre et de spots radiophoniques et télévisés afin de sensibiliser le public à adopter des comportements positifs.

Jesus Baptista a fait valoir que l'éducation environnementale devrait permettre d'apprendre à prévenir les dommages suite au changement climatique.

Il a ajouté qu'en tant que membre de l'ONU, l'Angola surveillait et mettait en œuvre des mesures contribuant à la préservation de l'environnement.

L'Angola a participé à l'événement avec une délégation composée de l'ambassadeur d'Angola en Guinée Bissau, Daniel Rosa, de techniciens des ministères de l'Éducation et de l'Environnement, ainsi que de la mission diplomatique de l'Angola à Bissau.

Promu par RedeLuso, cet événement a réuni 416 délégués des pays membres de la CPLP et de la Galice et s'est déroulé sous le thème "Crise écologique et migrations: lectures et réponses de l'éducation à l'environnement".

La cérémonie de clôture du congrès a été présidée par le secrétaire d'État à l'Environnement et au Développement durable, Quite Djata, représentant le Premier ministre, Aristides Gomes.

Angola

La pêche peut équilibrer la balance commerciale à Zaire

Le secteur de la Pêche est l'un des points forts de l'économie de la province du Zaire, où le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.