19 Avril 2019

Sénégal: District sanitaire de Bambey - Le Sutsas dénonce la gestion du medecin-chef

La section départementale du Sutsas (Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l'action sociale) de Bambey est très remontée contre le médecin-chef du district sanitaire, Dr Kaly, et des membres du comité de développement sanitaire. Ces agents de santé ont été sommés de quitter les lieux au moment où ils voulaient tenir un point de presse.

Finalement, ils se sont retrouvés au niveau d'une maison d'un des leurs, sise au quartier Wakhaldiam.

Ces agents dénoncent la mutation par le médecin-chef du district sanitaire à Bounkiling d'un gestionnaire qui était à Bambey et d'autres agents sans appel à candidature, en laissant au chômage des fils de Bambey.

A cela viennent s'ajouter l'ingérence et l'immixtion des membres du Comité de développement sanitaire du centre de santé dans l'administration du district sanitaire, la transformation par ces mêmes personnes des cabines d'hospitalisation en « auberges ».

Ces travailleurs ont en outre dénoncé les menaces, intimidations et humiliations exercées de manière permanente par le médecin-chef de district et certains membres des CDS sur certains agents à cause de leur appartenance au Sustsas.

Il a été de même des affectations arbitraires de certains agents dont le secrétaire général du Sutsas local, des agents qui ont affectés sans note de service au niveau des postes de santé, ainsi que de la construction budgétivore sans des procédures de passation de marchés publics.

Face à ces accusations, nous avons tenté de recueillir la version de médecin-chef du district sanitaire Dr Kaly. Mais l'accès des locaux nous a été interdit.

Sénégal

CAN Egypte 2019 - Nigeria-Tunisie ce mercredi pour la troisième place

Les Aigles de Carthage de la Tunisie affrontent les Super Eagles du Nigeria, ce mercredi 17 juillet, à 20 heures,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.