19 Avril 2019

Cameroun: La leçon magistrale de Michèle Ndoki aux juges dans sa requête en Habeas Corpus

Me Michèle Ndoki a comparu hier 18 avril 2019 au Tribunal de Grande Instance de Yaoundé dans le cadre du procès en Habeas Corpus.

Dans sa plaidoirie, Me Michèle Ndoki a déclaré qu'elle avait beaucoup appris sur le fonctionnement du système juridique camerounais et sur la manière dont « des personnes innocentes étaient incarcérées sans justification concrète ».

A l'issue de l'audience d'hier, Me Claude Assira conseil de Michèle Ndoki a affirmé que, l'arrestation de sa cliente n'est pas justifiée. Pour lui, l'arrestation de cette avocate et sa détention sont illégales.

Le tribunal de Yaoundé a renvoyé l'affaire qui oppose l'État du Cameroun à Michèle Ndoki, vice présidente du directoire des femmes du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun au 25 avril 2019.

En dessous, un extrait de sa prise de parole.

Cameroun

Crise anglophone - Et si le débat sur la forme de l'Etat camerounais ne faisait que commencer ?

La forme de l'Etat est non négociable ! L'Etat a le monopôle de la violence force doit rester à la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.