19 Avril 2019

Sénégal: Réformes envisagées pour le quinquennat - Moustapha Niasse et cie adoubent Macky Sall

L'Alliance des forces de progrès (Afp) donnent son quitus au chef de l'Etat, Macky Sall pour les réformes envisagées au niveau des Institutions de l'Etat.

C'est ce qui ressort du communiqué sanctionnant le Secrétariat politique exécutif (Spe) dudit parti, présidé par le Secrétaire général de l'Afp, Moustapha Niasse.

Une occasion saisie par le président de l'Assemblée nationale et ses camarades de parti pour féliciter et encourager le nouveau ministre du Tourisme, Alioune Sarr.

La volonté du chef de l'Etat, Macky Sall, de réformer les institutions du pays, avec notamment la suppression du poste de Premier ministre, rencontre l'adhésion de ses alliés de la mouvance présidentielle, plus précisément ceux de l'Alliance des forces de progrès (Afp).

En effet, les «Progressistes» ont semblé donner carte blanche au chef de l'Etat pour la matérialisation de son projet de réforme.

C'est le moins que l'on puisse dire, à la lecture du communiqué issu du Secrétariat politique exécutif (Spe), présidée par le Secrétaire général, Moustapha Niasse, avant-hier mercredi 17 avril.

Dans la note, le Spe trouve que «la formation du nouveau gouvernement et le décret de répartition des services de l'Etat traduisent une volonté de traiter les urgences avec plus de célérité, conformément aux messages lisibles dans les chiffres de l'élection présidentielle du 24 février 2019».

En effet, le président de l'Assemblée nationale et ses camarades de parti pensent que les volets économiques et sociaux du premier mandat doivent se poursuivre avec d'autres projets consolidants pour la croissance, l'emploi et l'employabilité.

Ce qui induit, à leur avis, «la mise en œuvre de réformes, notamment dans le secteur de l'éducation et de la formation».

Par conséquent, ils estiment «logique que les Institutions de l'Etat soient adaptées aux objectifs poursuivis et qu'elles fonctionnent dans l'harmonie et dans l'équilibre, pour relever tous les défis du développement, du bien-être et de la sécurité des Sénégalais».

Dans la même dynamique, le Spe de l'Afp a applaudi des deux mains la reconduction de leur camarade de parti dans le nouveau gouvernement du second mandat du président Macky Sall.

Ils en ont profité pour, non seulement féliciter leur Secrétaire général, non moins 2ième personnalité de l'Etat, Moustapha Niasse, mais aussi pour souhaiter plein succès dans ses fonctions à leur camarade nouveau ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr.

A noter, par ailleurs, que le Spe de l'Afp, après une analyse des enjeux, a réaffirmé son ancrage à la coalition Benno Bokk Yaakaar et à la majorité présidentielle. Pour les «Progressistes» «le camp du Sénégal est le seul qui vaille.

Les dossiers prioritaires doivent primer, qu'ils relèvent de l'économie, du social, des Institutions, ou du processus électoral».

Le Spe a, en outre, invité ses membres à remobiliser les troupes, par la vente de ses cartes et la tenue régulière de réunions de ses instances, afin d'occuper la place qui est la sienne, dans les futurs rendez-vous électoraux.

Sénégal

CAN Egypte 2019 - Nigeria-Tunisie ce mercredi pour la troisième place

Les Aigles de Carthage de la Tunisie affrontent les Super Eagles du Nigeria, ce mercredi 17 juillet, à 20 heures,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.