19 Avril 2019

Sénégal: Dons, équipements, constructions d'infrastructures pour la communauté - Ces sportifs sénégalais au grand cœur

L'audience que le président Macky Sall avait accordée en mars dernier à Sadio Mané et Diao Baldé Keita a eu certainement une valeur symbolique et témoigne de l'engagement des sportifs sénégalais pour la communauté.

A ce titre, les deux footballeurs ou encore des basketteurs tels Gorgui Sy Dieng, Kabir Pène, pour ne citer que les plus connus, sont devenus depuis quelques années les champions de l'humanitaire, à côté d'autres grands sportifs au grand cœur qui, loin des pelouses, des parquets ou des pistes, se sont montrés généreux et charitables.

Que se soit par l'intermédiaire de fondations, d'association ou par leur implication personnelle, ils n'ont pas hésité à sortir le chéquier au profit de la construction d'écoles, d'infrastructures hospitalières dans leur localité ou mené diverses actions sociales.

Plus en vue pour les sommes importantes qu'ils perçoivent et les performances sur les pelouses et les parquets, les sportifs.

Mais, ils s'illustrent depuis plusieurs années dans diverses actions d'envergure à travers la création de fondations, d'associations, des dons ou d'équipements collectifs aux bénéfices de la communauté.

L'audience que le président Macky Sall a accordée aux internationaux Sadio Mané et Diao Baldé, à la veille du dernier match contre le Mali a été hautement symbolique de l'engagement des sportifs.

SADIO MANE, DIAO KEITA BALDE, GORGUI SY DIENG : CES CHAMPIONS DE L'HUMANITAIRE

Preuve de son attachement pour sa communauté, Sadio Mané s'est illustré dans l'action humanitaire. Après un lycée moderne, la star sénégalaise a annoncé un hôpital à Bambali, dans le département de Sédhiou, en ce mois d'avril.

Après le constat de visu l'état d'avancement des travaux du lycée de Bambaly financé à hauteur de 150 millions de FCfa et dont les travaux ont été engagés depuis 13 mois, il a sur la même lancée annoncé le démarrage de l'hôpital.

Un futur hôpital qui prendra en charge les besoins sanitaires des populations non seulement de Bambali, localité où il est né et grandi mais aussi de la Casamance.

Une autre infrastructure qui rendra heureux sans doute toute une communauté et celle que son coéquipier chez les Lions, Diao Baldé Keïta est cette école qu'il a offert aux enfants de son Vélingara natal. Ces deux footballeurs rejoignent dans la galerie des grands «bienfaiteurs», la star du basketball sénégalais.

GORGUI SY DIENG, LE «PIVOT» AU SERVICE DES PREMATURES

Sous les projecteurs depuis quelques années dans le très sélect championnat nord américain (Nba), Gorgui Sy Dieng s'est constitué en champion de l'humanitaire et des actions de grandes envergures aux services d'associations.

Le dernier acte posé par le pivot des Lions du basket a été, par le biais de sa Fondation, de doter l'unité néonatale et le service d'urgence pédiatrique de l'hôpital pour enfants de Diamniadio, des équipements médicaux destinés à renforcer l'offre en soins de cette structure sanitaire du département de Rufisque accueillant les bébés prématurés.

Ce don hospitalier était le quatrième de l'ancien pensionnaire du SEED, une académie de basket qui allie éducation et sport.

Il a démarré ses activités sociales par le centre de santé de Kébémer qu'il a équipé à hauteur de 250 millions de FCFA et ensuite l'hôpital principal de Dakar qui a reçu en 2017, huit machines d'hémodialyses. Sans occulter le volet sportif du tournoi national qu'il a financé aux bénéficie de 400 jeunes basketteurs présents à Dakar.

KABIR PENE, L'«AMBASSADEUR» THIESSOIS

Dans la catégorie de ses sportifs «au grand cœur», l'implication de l'ancien meneur des Lions, Mouhamadou Kabir Pène à la tête de l'Association Ya thi'Breizh aura été retentissante. Après ses prouesses techniques sur les parquets du Sénégal et ensuite à Rennes, El Kabir Pène fait sans doute parti de ses sportifs qui se sont plus illustrés dans l'humanitaire.

Au sein de son club Rennes Basket, il a réussi à lancer l'association Ya Thi' Breizh (Espoir en wolof «Yaakaar»; Thiès, sa localité et la Bretagne, sa région d'adoption).

Créée depuis quelques années, cette association a aujourd'hui un excellent relais de coopération sportive mais aussi d'actions sociales menées aussi bien matière de santé, d'éducation et environnement.

Comme l'illustre l'organisation d'un camp de basketball à Thiès et la distribution de matériels médicaux, scolaires à hauteurs de centaines de millions de FCFA collectés annuellement aux bénéfices d'établissements scolaires. Les actes de solidarité se sont déjà traduits par l'acheminement d'équipements.

Le premier lot de matériels sanitaires d'une valeur de 180 millions de F Cfa et composé de 58 lits médicalisés, plus de 14 déambulateurs était pour équiper les hôpitaux de Thiès, Kolda et une autre partie à Gandiol.

Mais aussi par un second conteneur de matériels scolaires d'une valeur de 80 millions de F Cfa qui est allé à destination de 12 000 élèves de 29 établissements dans les régions de Dakar, Thiès et Fatick.

Dans cet élan, Kabir Péne et son association se sont engagés à la création dans la commune de Mont Rolland d'une école d'excellence comme l'exemple de la Prytanée militaire et de Mariama Ba.

Pour illustrer l'engagement du basketteur sénégalais YaThi'Breizh et le Sénégal a été célébré lors de la fête sénégalo bretonne et les matchs aux couleurs du Sénégal organisé par Union Rennes basket en présence d'une délégation du Cnoss.

Une occasion pour la ville de Rennes d'annoncer la mise à la disposition des athlètes sénégalais des infrastructures sportives pour la préparation des jeux olympiques de la jeunesse qui se dérouleront au Sénégal en 2022.

Dans le lot des champions au «grand cœur», le don de 6 562 489 de Kalidou Koulibaly à l'endroit d'un jeune sénégalais défiguré ne passera pas inaperçu.

Au début du mois de mars l'international rendu visite à un adolescent sénégalais du nom de Cheikh Ndiaye défiguré par des brûlures, arrivé en urgence de Naples et en provenance du Sénégal afin de subir une double intervention.

Le défenseur des «Lions» a été prompt. Touché par la situation du jeune homme, Koulibaly (27 ans) avait apporté trois maillots, dont un floqué au nom de Ndiaye et en a profité pour donner un chèque de 10.000 euros à la maman de Cheikh Ndiaye pour assurer les frais médicaux.

LA MAIN SUR LE CŒUR

Les deux cadres de l'équipe nationale du Sénégal rejoignent de nombreux autres footballeurs de renommée. On peut relever Papiss Demba Cissé qui n'a pas oublié d'où il vient.

On se rappelle également l'ambulance offerte, plusieurs centaines de médicaments ainsi que le financement pour la reconstruction d'une mosquée qui était dans un état très délabré.

Un des binationaux de l'équipe national à côté de Demba Ba ou de Kalidou Koulibaly, Moussa Sow est resté dans le même sillage avec d'importante investissement pour la communauté. L'international sénégalais aura également laissé des traces dans son village d'origine de ses parents d'Agnam Thiodaye (département de Matam).

Mais aussi gagné le respect de toute une localité en participant, à coup de plusieurs millions de francs Cfa, à la mise sur pied du forage de Thiodaye en vue d'atténuer la difficulté d'approvisionnement en eau potable. Dans le même sillage, ses actions sont aussi visibles dans les mosquées et autres actions de solidarité villageoise.

Demba Ba son ancien partenaire en équipe nationale reste un des symboles d'implication dans l'action sociale. Le footballeur n'a pas manqué d'ériger en 2014 à Dondou village d'origine de ses parents au Fouta (Sénégal), une nouvelle Mosquée de Nasrullah estimée à plusieurs dizaines de millions de nos francs.

Très sensible à la pauvreté, l'international sénégalais n'avait pas manqué d'organiser un grand gala de charité à Londres en partenariat avec Human Appeal pour la collecte de fonds pour les enfants de l'Association Empire des enfants au Sénégal.

Dans une soirée de gala l'ancien joueur de Chelsea a réussi à réunir de grandes stars du football comme Edden Hazard, John Terry, Branislav Ivanovic, Samuel Etoo, Abou Diaby ou encore Diomansy Kamara en vue de collecter plus de 250 millions de francs.

La liste est loin d'être exhaustive. D'autres sportifs se sont également illustrés sur le terrain de l'action sociale.

C'est le cas de la judokate Hortanse Diédhiou avec son lot de vêtements et de vivres à l'orphelinat d'Oussouye en 2014. Ou encore, le spécialiste du 400 m haies, Mamadou Kassé Hann, a lancé en 2014 le "Family Day".

Un projet qui vise la promotion du concept sportétudes et la récompense des meilleurs élèves des établissements scolaires de sa ville de Rufisque.

Ancien international sénégalais de la "Génération 2002", Alassane Ndour a associé son nom à des œuvres caritatives. Surtout à travers la mise en place de l'association "Marmites du cœur" dont le but est de sillonner avec la caravane "Ndogu pour tous", des quartiers de Dakar.

Son ancien coéquipier Salif Diao était resté dans la même dynamique de avec l'association «Sport 4 Charity», qui a pour objectifs de promouvoir les valeurs de patriotisme et de solidarité et la réalisation d'un centre socio-éducatif de Kédougou et d'autres infrastructures sportives de même nature au Sénégal et dans d'autres pays africains.

Son action la plus visible a été la remise symbolique d'un don d'équipements sportifs d'une valeur de 85 millions de francs Cfa à des écoles de foot, des lutteurs, aux ministères de la Jeunesse, des Sports et des Forces armées.

Sénégal

Journée mondiale de la fistule obstétricale - Plus de 200 cas déclarés

Plus de 200 cas de fistules obstétricales sont signalés par an au Sénégal et 890 femmes ont… Plus »

Copyright © 2019 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.