19 Avril 2019

Sénégal: Dioguine Gomis, maire de la commune de Karang - «Des collectivités territoriales sont complètement à l'arrêt, faute de moyens»

Nous avons une appréciation mitigée. Je pense que les autorités devraient tout faire pour que la phase II se réalise, parce qu'il y va de l'intérêt des collectivités territoriales. Parce que dans le cadre de la fiscalité, il y a beaucoup de moyens qui doivent parvenir aux collectivités mais jusqu'à présent, on ne les reçoit pas.

Ce qui plombe souvent nos ardeurs pour les actions de développement. Par rapport par exemple aux fonds de dotation, par rapport au recouvrement qui doit être fait au niveau des entreprises et qui se tarde à se réaliser.

Tout ça, c'est des problèmes qui, aujourd'hui, snobent les collectivités territoriales. Maintenant, avec le nouveau gouvernement, je pense que le président de la République va accélérer la cadence.

Il le faut pour un développement harmonieux du Sénégal. Parce qu'aujourd'hui, si les choses se centralisent au niveau de Dakar, des communes excentrées comme la nôtre pourraient avoir de sérieuses difficultés pour prendre en charge certaines questions de développement.

Le gouvernement doit s'y mettre. Je pense que la finalisation de la deuxième phase de l'acte III de la décentralisation devrait être une des priorités du nouveau ministre chargé des collectivités territoriales. J'ai une commune frontalière qui a plus ou moins des ressources.

C'est vrai que c'est difficile parce qu'il y a certains engagements que je ne peux pas honorer. D'ailleurs, j'ai un projet de construction de marché depuis trois ans et je ne parviens pas à boucler les fonds parce que le partenariat ne fonctionne plus.

Donc, si l'Etat pourrait, dans le cadre de la phase II nous reverser certains recouvrements, ça pourrait faciliter la tâche. Les fonds de dotation arrivent souvent tardivement.

Je connais des collectivités territoriales qui ne peuvent plus fonctionner. Elles sont complètement à l'arrêt, faute de moyens. A mon humble avis, le ministre des collectivités et aménagement des territoires devrait rencontrer les acteurs à la base»

Sénégal

Saint-Louis - Amertume et tristesse chez les supporteurs des Lions

L'amertume et la tristesse dominaient chez les supporteurs des Lions du football venus suivre la finale de la Coupe… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.