19 Avril 2019

Afrique: Forum pour le développement durable - L'Afrique priée de parler d'une seule voix

L'atelier parallèle préparatoire organisé mardi dernier , à l'intention des pays africains pour leurs Examens nationaux volontaires (VNR) sur le renforcement de l'examen et de l'établissement de rapports nationaux intégrés et volontaires du Programme d'action 2030 et de l'Agenda 2063 a souligné la nécessité pour les pays africains de parler d'une seule voix sur des questions d'intérêt commun.

La session, qui a créé un espace pour l'apprentissage entre pairs et le partage d'expérience sur les rapports VNR et le renforcement des capacités des pays entreprenant des VNR à l'appui des Objectifs de développement durable et de l'Agenda 2063, a mis en évidence la nécessité pour les pays africains de disposer d'une feuille de route et d'une position commune pour la réunion de juillet 2019, le Forum politique de haut niveau (HLPF), la plate-forme centrale pour le suivi et l'examen du Programme de développement à l'horizon 2030 et les ODD.

La nécessité d'un bassin de ressources et de capacités accessible pour l'intégration des deux agendas de développement et d'autres programmes de développement mondiaux et régionaux dans les cadres de développement nationaux a également été soulignée.

Les participants ont souligné également l'importance de soulever des questions spécifiques à l'Afrique au HLPF, la nécessité de poursuivre et de renforcer l'apprentissage par les pairs entre les pays de la région sur les points positifs et négatifs, les craintes et la manière de renforcer la mise en œuvre.

Ils ont abordé le rôle des institutions supérieures de contrôle dans la mise en œuvre, le suivi et l'examen des ODD, et ont discuté des attentes et des formats des rapports de VNR.

Dans son allocution lors de ladite session, Oliver Chinganya, Directeur de la Division pour la statistique, de la Commission économique pour l'Afrique et Intérimaire de la Division de la technologie, du changement climatique et des ressources naturelles, déclare que l'Afrique ne peut pas se permettre de ne pas atteindre les Objectifs de développement durable dans les meilleurs délais.

«Un retard dans la réalisation des objectifs prolongera et intensifiera les souffrances de millions de personnes en Afrique», indique-t-il.

Par exemple, dit-il, en 2030, environ 377 millions de personnes dans la région seront hantées par la pauvreté si les objectifs ne sont pas atteints.

«Si les objectifs ne sont pas atteints, cela signifiera également que beaucoup seront exposés aux effets dévastateurs des changements climatiques, tels que le cyclone tropical Idai, qui a récemment ravagé le climat en Afrique australe.

Retarder la réalisation des objectifs n'est pas une option pour l'Afrique. Nous devons accélérer considérablement le rythme et l'ampleur de la mise en œuvre, avec un sentiment d'urgence renouvelé », affirme Chinganya.

La CEA est déterminée et prête à collaborer avec la Commission de l'Union africaine, d'autres organisations régionales et des entités sœurs des Nations Unies pour assurer et renforcer la mise en œuvre intégrée, le suivi et l'établissement de rapports sur l'Agenda 2030 pour le développement durable et l'Agenda 2063 de l'Afrique.

Les VNR ont pour objectif de partager les expériences, notamment les succès, les défis et les leçons tirées de l'accélération de la mise en œuvre de l'Agenda 2030.

Les VNR cherchent également à renforcer les politiques et les institutions des gouvernements et à mobiliser un soutien et des partenariats multipartites pour la mise en œuvre des Objectifs de développement durable.

Sénégal

Saint-Louis - Amertume et tristesse chez les supporteurs des Lions

L'amertume et la tristesse dominaient chez les supporteurs des Lions du football venus suivre la finale de la Coupe… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.