19 Avril 2019

Ile Maurice: Lettre au chef juge - Un jeune avocat crie la frustration de ses pairs

«The Court is allowing an abuse of its process... And we will soon be begging... » Il est le premier jeune avocat, une avocate, en fait, à adresser une correspondance au chef juge, Eddy Balancy, pour exprimer sa frustration au niveau du déroulement des procédures de la cour. Dans sa lettre, elle a tenu à soulever le problème des procès qui sont renvoyés.

«Nous sommes appelés à remplacer des seniors afin de demander aux magistrats un renvoi ou de maintenir le procès.

En revanche, nous ne sommes pas rémunérés. J'estime que c'est une attitude futile, nous finirons par quémander», estime la jeune avocate qui a prêté serment un an de cela.

Elle ne comprend pas la raison pour laquelle, les magistrats accordent un renvoi à la demande des seniors alors que pour les jeunes, ce n'est pas le cas.

Elle a, dans la même foulée, soulevé le fait que les renvois mèneraient à une lenteur des procédures. «No wonder why cases take forever to be decided!»

Pour elle, la faute reviendrait au nombre de procès que le/la magistrat(e) doit écouter le même jour. Or, au final, seuls deux ou trois procès sont appelés. Le juge doit pouvoir trouver une solution pour éviter la lenteur des procès.

Elle déplore également le regard des autres envers ces jeunes du barreau. «Nous, les juniors, sommes traités avec infériorité.». «We are professionnals are we are reduced to mockery.»

L'avocate a, dans un autre volet, évoqué le problème de parking. A titre d'exemple, avec la nouvelle cour de Pamplemousses, les hommes de loi n'ont pas de facilité pour garer leurs voitures.

«Nous devons garer nos voitures sur la route qui ressemble plutôt à un 'care fare' ou dans des champs de canne.»

D'ajouter : «Je m'excuse pour avoir exprimé ma frustration mais j'espère que vous trouveriez une solution afin de maintenir la confiance au sein du judiciaire. Sinon, nous finirons par quémander devant la Cour suprême.»

Ile Maurice

Trou-aux-Biches - Trois arrestations après une descente dans une maison close

Trou-aux-Biches la bien-nommée... avec ses «salons de massage» si particuliers... Trois personnes ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.