19 Avril 2019

Gabon: Tension sociale - Les syndicalistes disent oui pour un nouveau dialogue

Après le dialogue d'Angondjé en 2017, un autre dialogue se profile à l'horizon de la scène politique gabonaise. Gouvernement et partenaires sociaux convergent vers une concertation nationale pour apaiser les tensions.

La Coordination des centrales syndicales a appelé le gouvernement Gabonais, à mettre sur pied un cadre de concertation élargie pour mettre un terme au climat lourd actuel que connaît le pays. Les travailleurs ont lancé cet appel devant la presse, ce 18 avril dans la ville d'Owendo.

Estimant que le monde des travailleurs du Gabon traverse à nouveau une forte période de trouble, les syndicalistes ont choisi l'option de l'apaisement en invitant le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, à mettre urgemment en place un cadre de dialogue.

Du 28 mars au 26 mai 2017, une rencontre de ce genre avait été organisée, sous le climat tendu hérité de la présidentielle de 2016.

A peine deux ans après, sans que les conclusions de cette réunion n'aient réellement été appliquées, le gouvernement et les syndicalistes s'invitent à un autre dialogue.

Gabon

L'opposant Gérard Ella Nguéma interpellé par la police judiciaire

Le leader du Front patriotique gabonais Gérard Ella Nguéma a été interpellé ce lundi… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.