19 Avril 2019

Cote d'Ivoire: Education et santé - La Banque mondiale approuve un financement de 175 milliards FCFA au pays

La Banque mondiale a approuvé au profit de la Côte d'Ivoire un financement de 300 millions de dollars (200 millions pour la santé et 100 millions pour l'éducation), environ 175 milliards de F Cfa pour appuyer le gouvernement dans l'amélioration des soins et l'éducation.

« Ces deux financements confirment notre engagement à aider le pays à développer son capital humain, la qualité des soins de santé et de l'éducation constituant des facteurs essentiels de prospérité », fait savoir le directeur des opérations pour la Côte d'Ivoire, le Burkina Faso, le Bénin et le Togo, Pierre Laporte, dans une note officielle de la banque transmise à fratmat.info, ce vendredi 19 avril 2019.

Emre Ozaltin, chef des projets de santé au Bureau de la Banque mondiale en Côte d'Ivoire, explique que cet appui vise à « accroître le taux d'utilisation des services de santé de 49% à 65% et à faire en sorte que le taux actuel (54%) de la qualité des soins et services de santé passe à 75%, avec à la clé la réduction rapide de la mortalité maternelle et infantile ».

Et dans ce cadre, 450 centres de santé seront connectés au réseau électrique national tout en leur donnant accès à l'eau potable. Plusieurs dizaines d'établissements sanitaires seront également réhabilités et entièrement équipés.

Quant au secteur de l'éducation, il s'agira, selon Patrick Ramanantoanina, spécialiste de l'éducation à la Banque mondiale, "d'améliorer la qualité et la pertinence des formations dans les établissements d'enseignement supérieur publics, mais aussi à augmenter le nombre d'étudiants dans les filières professionnelles qui sont adaptées aux besoins du pays ».

Cote d'Ivoire

Entente Ghana-Côte d'Ivoire sur le cacao - «Une rupture historique»

Ivoiriens et Ghanéens ont réussi à imposer aux industriels de la filière cacao une taxe de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Education

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.