Congo-Brazzaville: Rencontre internationale de l'art contemporain 2019 - Les inscriptions sont ouvertes

La huitième édition de l'événement, prévue du 2 au 25 septembre, à Brazzaville, a ouvert publiquement, depuis janvier, la liste des candidatures dont la date d'échéance de dépôt est fixée au 15 mai, à minuit.

L'appel à candidature à la Rencontre internationale de l'art contemporain (Riac) est destiné à tous les amoureux, professionnels ou artistes en herbe de cet art. Au nombre des ateliers que propose la Riac figurent la peinture, la performance, la critique d'art et la photo/vidéo.

Pour postuler et avoir de plus amples détails sur les pièces à fournir, les artistes sont tenus de visiter la page Facebook des ateliers Sahm ou les joindre par mail à l'adresse atelierssahm@gmail.com.

La huitième édition de la Riac se tiendra autour du thème « Réinventer le monde... A l'aube des traversées », tiré du recueil de poèmes « A l'aube des traversées et autres poèmes » de l'écrivain haïtien, Mackenzy Orcel.

D'après Landry Mbassi, commissaire invité de la Riac 2019, « ce livre bouge les lignes et propose une relecture de l'Afrique et sa place dans l'échiquier mondial. Pour la Riac, désormais en pleine mutation, cette position est aussi à adopter, tout au moins, à légitimer ».

La rencontre invite donc les artistes de cette prochaine cuvée, sous la houlette de Mackenzy, à réfléchir sur la notion de réinvention mais aussi de poésie du monde, au sens d'expression ou de partage.

La Riac, qu'accueille au fil des années Brazzaville, est devenue un grand rendez-vous qui décomplexe les regards de jeunes pousses vis-à-vis de l'art contemporain africain. Encadrées par Bill Kouélany, fondatrice des ateliers Sahm, celle-ci stimule la créativité de ces pépites et leur donne des possibilités à émerger sur la scène internationale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.