Cote d'Ivoire: Gala de bienfaisance - Le Rotary club de Grand-Bassam organise une levée de fonds au profit de la PMI de la ville patrimoine mondial de l'UNESCO

Le Rotary club de Grand-Bassam a décidé d'agir pour la réhabilitation et l'équipement du plateau technique du centre de santé de la Protection maternelle et infantile (Pmi) de la cité balnéaire, patrimoine mondial de l'Unesco.

C'est Alassane Ouattara, membre de ce club service et président du comité d'organisation (Pco) du Gala de bienfaisance organisé, à cet effet, le 4 mai 2019, au Wharf hôtel, pour venir au secours de cette structure sanitaire, qui a donné l'information. C'était, le 18 avril 2019, au cours d'une conférence de presse, au Wharf hôtel, à Grand-Bassam.

Selon M. Ouattara, le Rotary club de Grand-Bassam ambitionne réunir un peu plus de 20 millions de FCFA pour sortir la Pmi de l'état de délabrement avancé dans lequel, ce centre est plongé. A l'en croire cette opération vise à accroitre également la capacité de cette formation sanitaire.

Conçu pour accueillir environ 3000 patients par an, il a fait remarquer que, ce centre est submergé par un flux trop important de fréquentions. Aussi a-t-il souligné que ce sont plus de 200.000 habitants provenant des villages de la commune de Grand-Bassam et des localités environnantes qui fréquentent ledit centre.

Poursuivant, il a indiqué que cette formation sanitaire n'arrive pas à « satisfaire nos mères et enfants ». C'est donc la raison pour laquelle le Rotary club de Grand-Bassam s'est engagé dans une levée à travers le format d'un gala de bienfaisance. M. Ouattara a appelé les fils et filles, ainsi que les opérateurs économiques de la cité à un élan de solidarité.

Mme Essien, sage-femme, représentant le directeur du centre sanitaire de la Pmi, Dr Coulibaly Brahima a confirmé que les besoins de la Pmi sont énormes. « Nous avons besoin d'une maternité de plus de 10 lits et d'une salle d'attente (... ) Actuellement, nous n'avons que trois lits et c'est dans des containers que nous consultons. Nous sommes démunis », a dit Mme Essien désespérée.

Daniel Brechat, past-président du Rotary club de Grand-Bassam et membres du comité d'organisation a souligné que la situation de la maternité de Grand-Bassam interpelle tout le monde. Avant d'appeler à un élan de cœur pour sa réhabilitation. « Nous continuerons de mener de telles actions pour couvrir les centres sanitaires du sud-comoé », a-t-il exhorté les rotariens.

Placé sous le signe « Ensemble sauvons nos enfants, avenir de notre pays », la partie festive de ce gala de bienfaisance sera assurée par Bailly Spinto (guest star) et l'humoriste Joël. Des enveloppes surprises, une tombola et une vente aux enchères permettront de recueillir les fonds pour la réhabilitation et l'équipement du plateau technique du centre sanitaire de la Pmi.

Ce fut l'occasion pour le président du Rotary club de Grand-Bassam, Yao Gilles Kouakou de saluer le Chef de l'Etat pour la nomination, parmi les 33 sénateurs de l'une des plus célèbres rotariennes de Côte d'Ivoire, à savoir Marie-Irène Richmond Ahoua, fille de Grand-Bassam, affectueusement appelée « Maman polio ».

Il faut noter que c'est l'épouse du premier ministre, Mme Assétou Gon Coulibaly qui est la marraine de ce gala de bienfaisance placée sous la présidence du maire de Grand-Bassam, Jean-Louis Moulot.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.