19 Avril 2019

Sénégal: Le mouvement Actions prime 400 élèves de l'IEF de Thiès

Thiès — Le mouvement Actions a primé vendredi les 400 meilleurs élèves de l'inspection de l'éducation et de la formation (IEF) de Thiès ville pour le compte de l'année scolaire 2017-2018, en remettant à chacun des lauréats un lot de matériel scolaire et une carte de couverture maladie universelle (CMU), a constaté l'APS.

Après Pikine, Thiaroye et Rufisque, Actions qui se veut un mouvement social national, a choisi de récompenser 400 élèves de Thiès, dans le cadre de son combat pour la promotion de l'excellence dans l'école sénégalaise.

Cette initiative vise à susciter l'émulation chez les élèves et la motivation chez les parents, a laissé entendre le président d'Actions, le professeur Daouda Ndiaye, chef du département de parasitologie et de mycologie de la Faculté de médecine de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

"Nous voulons que demain, ces jeunes fassent du Sénégal un pays émergent", a-t-il lancé lors d'une cérémonie organisée à l'école primaire du quartier Thakhikao de Thiès.

En plus des élèves primés, les parents, le corps enseignant et l'inspection de Thiès ville étaient représentés à cette rencontre.

Se disant convaincu que "l'éducation est la base de tout développement", le professeur Ndiaye a appelé toutes les couches de la population à l'entraide, chacun selon ses moyens, pour soutenir l'école et promouvoir l'excellence.

Le professeur Ndiaye, un natif de Pikine qui a grandi à Guinaw Rail, dans la grande banlieue dakaroise, est un produit de l'école publique sénégalaise, d'où sa "dette envers le Sénégal".

"Tout mon cursus, je l'ai fait dans le public", a-t-il dit, ajoutant que c'est en classe de seconde, au lycée Limamoulaye de Pikine, qu'il a obtenu une bourse d'excellence.

A l'université aussi, la prise en charge a été totale, a relevé l'ancien étudiant de la prestigieuse université américaine de Harvard.

Né dans une famille modeste, l'universitaire raconte qu'il parcourait une longue distance pour aller au lycée. Il a invité les élèves à persévérer dans les études et à rejeter l'idée selon laquelle, on ne peut pas aller loin dans les études quand on est issu d'un milieu difficile.

Les fêtes de l'excellence, sont en elles-mêmes "des intrants de qualité", par le fait qu'elles suscitent l'émulation chez les élèves, a commenté l'inspecteur Mor Guèye qui représentait les autorités académiques.

Selon lui, le professeur Daouda Ndiaye "a compris la puissance de l'éducation pour changer le monde, mais aussi le caractère communautaire qu'elle doit revêtir".

"Il a aussi compris que dans un monde de compétition, seules des ressources humaines de qualité peuvent nous aider à relever le défi du développement", a-t-il ajouté, présentant le donateur comme "un modèle pour la jeunesse sénégalaise".

Le professeur Daouda Ndiaye est par ailleurs le chef du service du laboratoire parasitologie de l'hôpital Aristide Le Dantec de Dakar.

Depuis 2017, il officie en même temps comme expert du panel certification élimination du paludisme de l'OMS.

Après un Diplôme d'études approfondies (DEA) en biologie animale à la Faculté des sciences et techniques de l'UCAD, en 2003, il obtient une bourse d'études de formation en biologie moléculaire et générique infectieuse pour l'université de Harvard.

Depuis 2010, il est professeur chercheur associé au département d'immunologie et des maladies infectieuses de santé de l'école de santé publique de cette université américaine.

Me professeur Ndiaye est le premier africain élu au conseil exécutif américain de la Société savante en médecine tropicale et d'hygiène. Il est aussi lauréat 2016 du grand prix européen de l'innovation biologique, grâce au test "illumigene malaria" qu'il a inventé, un test permettant de détecter des parasites dans le sang.

Il a animé des conférences à travers le monde et est l'auteur de centaines de publications dans les revues scientifiques internationales.

A l'échelle nationale, il a été fait "Diambar" de la lutte contre le paludisme par le ministère de la Santé en 2014.

La promotion 2019 de la Faculté de médecine de l'UCAD l'a choisi comme ambassadeur. Il a encadré une centaine de thèses de doctorat.

Sénégal

La sécurité au cœur de la visite du ministre français de l'Intérieur

Lutte contre le terrorisme et les réseaux de passeurs clandestins, contrôle des frontières...… Plus »

Copyright © 2019 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.