19 Avril 2019

Gabon: Comité Olympique - Le Ministre des Sports veut donner une nouvelle orientation

Le Ministre en charge des Sports du Gabon, Alain-Claude Bilié-by-Nzé s'est longuement entretenu avec le bureau du Comité Olympique gabonais et quelques membres des fédérations sportives. L'entretien a eu lieu au Palais des Sports de Libreville et portait sur les ressources financières dont dispose l'Etat pour accompagner ses athlètes.

L'Etat ne peut plus tout supporter, raison pour laquelle il y aura d'ici le début du mois de Mai, un conseil d'orientation pour évaluer les capacités financières de l'Etat vis-à-vis de ses athlètes. Pour le Ministre des Sports, la situation économique du Gabon ne permet pas à son département de prendre en compte toutes les charges liées à la pratique du Sport au Gabon. Ce « Conseil d'orientation » qui se fera apparemment de façon annuelle, réunira les membres du Comité Olympique gabonais, en tête desquels Léon-Louis Folquet.

Décrivant même les priorités du moment, Alain-Claude Bilié-By-Nzé a évoqué le fait que pour les prochains jeux africains 2019 qui auront lieu désormais au Maroc, les athlètes locaux étant en manque de compétition, ne pourront pas prendre part à cette rencontre ; exceptée l'équipe féminine de football qui s'est récemment qualifiée pour le tour suivant, le Gabon sera exceptionnellement représenté par des athlètes qui évoluent à l'étranger toute discipline confondues.

La présélection des athlètes prendra en compte ceux ou celles qui ont au moins les minimas. Cette décision fait suite aux difficultés économiques que traverse le pays. Et même si le Ministre et son délégué « se sont battus » pour que les ressources financières octroyées à son Ministère soient revues à la hausse, environ 30% seulement, un plafonnement chiffré 15 milliards, ils n'ont pas pu faire mieux.

S'agissant de ces ressources, le Ministre a par ailleurs indiqué que les compétitions, telles que la Tropicale Amissa Bongo, ou encore le Marathon du Gabon, engloutissaient d'énormes sommes. La Tropicale à elle seule, prenait 1 milliard 500 millions de francs, sans compter les dépenses liées au football, en particulier l'équipe A. Il a également expliqué que la partie mécène n'a pas pleinement joué son rôle, d'où les difficultés de l'Etat à supporter toutes les dépenses. Le Ministre a terminé son propos en évoquant un dossier urgent, celui du prochain staff des Panthères du Gabon qui sera bientôt soumis à son département ministériel.

Gabon

La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon

La sélection marocaine féminine seniors de boxe a remporté, vendredi, le tournoi international du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.