Congo-Kinshasa: Affaire Aurier et periscope - Laurent Blanc en reparle

L'histoire avait fait le buzz sur le net lors de la saison 2015-2016. Beaucoup se souviendront sans nul doute de cette vidéo dans laquelle on voyait Serge Aurier, alors joueur du Paris Saint-Germain, insulter Laurent Blanc, son entraîneur de l'époque. Mis à pied par le club, le défenseur ivoirien a réintégré l'équipe quelques jours plus tard. Ce qui n'avait pas trop plu à Blanc.

Sur beIN Sports, le technicien français est revenu sur ces événements. « C'est lui qui a cassé la relation, pour moi c'était terminé et il le sait. Après, tu ne peux plus arranger les choses. C'est comme ça, les joueurs se pensent intouchables, l'entourage autour d'eux fait penser qu'ils sont encore plus intouchables que ce qu'ils pensent eux-mêmes. Parfois, il faut se faire passer pour quelqu'un qui manque de (poigne), mais ce n'est pas un manque, c'est être plus intelligent que le joueur. Vous faites penser au joueur qu'il a la mainmise sur la situation, alors que c'est vous qui l'avez. Après ça, il est revenu sur le terrain, il a fini sa saison et il est parti, point », a indiqué celui qui est annoncé dans certains ces derniers temps.

Et d'adresser une petite pique au président parisien Nasser Al-Khelaïfi dont beaucoup disent qu'il n'avait pas bien gérer le situation en ce moment.

« Il faut avoir trois têtes responsables au sommet d'un club (président, directeur sportif et entraîneur, ndlr). L'entraîneur doit être pris pour ses compétences footballistiques et de management. Dès que ça touche à l'institution, il ne faut pas que ce soit l'entraîneur qui soit responsable de ça et qui prenne les décisions, il faut que ce soit le club afin de prendre les bonnes décisions et d'aider l'entraîneur ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.