19 Avril 2019

Sénégal: Kaffrine - 20 à 30 décès dus au paldisme entre 2017 et 2018

Kaffrine — Le médecin-chef de Kaffrine (centre), docteur Mamadou Moustapha Diop, a fait état vendredi d'une recrudescence du paludisme dans cette région où entre 20 et 30 personnes sont mortes de cette maladie entre 2017 et 2018.

"L'incidence du paludisme est passé de 6 pour 1000 à 12 pour 1000 entre 2017 et 2018. Nous avons une situation allant de 20 à 30 décès entre 2017 et 2018", a déploré le médecin-chef de la région médicale de Kaffrine.

Il s'exprimait en marge d'un comité régional de développement (CRD) axé sur la campagne de distribution des moustiquaires imprégnées à longue durée d'action (MILDA).

Cette rencontre, présidée par l'adjoint au gouverneur de Kaffrine chargé du développement, Cheikh Ndiaye, a enregistré la présence du coordonnateur du programme national d'élimination de la lèpre au ministère de la Santé et de l'Action sociale, docteur Louis Hyacinthe Zoubi.

"L'analyse approfondie a montré qu'il y a des points chauds, notamment dans les départements de Koungheul et Kaffrine", a fait savoir le docteur Diop.

Il a rappelé les interventions phares menées dans la région telle que l'aspersion intra-domiciliaire (AID) qui selon lui "était une intervention majeure qui a fait ses fruits et qui a été ces temps-ci relâchée". "Et ça peut être une explication par rapport à la recrudescence du paludisme dans la région de Kaffrine", a estimé le médecin-chef de Kaffrine.

Pour lui, l'appui du programme de lutte contre le paludisme et la distribution de moustiquaires à longue durée d'action (MILDA) vont permettre à la région de Kaffrine de réduire davantage l'incidence du paludisme.

"L'année 2018 était une année assez particulière où nous avons connu une pluviométrie assez importante, mais également c'était une année de grèves, avec un relâchement de tous les programmes de prévention y compris les programmes de lutte contre le paludisme", a-t-il noté, évoquant la recrudescence du paludisme notée à Kaffrine.

Selon lui, cette année, près de 400 000 moustiquaires imprégnées seront distribuées dans la région de Kaffrine.

Sénégal

Il était une fois la peine de mort

La peine de mort a été appliquée au Sénégal sous le magistère du… Plus »

Copyright © 2019 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.