20 Avril 2019

Maroc: Les mains des patients d'hôpitaux sont couvertes de super-bactéries

Les mains des patients d'hôpitaux sont couvertes de « super-bactéries » résistantes aux antibiotiques dans les 48h après leurs visites, selon une étude. Des chercheurs de l'Université du Michigan ont suivi 399 patients dans deux de leurs hôpitaux, et ont testé leurs mains et leurs narines pour les germes, à leur arrivée, et 48h après leur admission.

A leur arrivée, 10% des patients présentaient des bactéries résistantes sur leurs mains, et deux jours après, le chiffre s'élevait à 40%. Les chercheurs ont aussi découvert que les boutons d'appel des infirmières, les commandes des lits, et les plateaux étaient les plus à même de grouiller de bactéries, et qu'un tiers des chambres était contaminé avant l'arrivée des patients. La bactérie la plus présente était le MRSA, mais on retrouve aussi les bactéries VrE et RGNB.

Les chercheurs ont donc mis en évidence l'importance du lavage des mains, et de la propreté dans les hôpitaux. « Alors que la lourde tâche de prévenir les infections a été principalement mise sur les épaules des soignants, les études montrent que les mains des patients sont un réservoir important et jouent un rôle crucial dans la propagation des pathogènes. Les protocoles d'hygiène manuelle doivent être implémentés et testés afin de réduire la contamination environnementale, la transmission des pathogènes et les infections liées à la médecine, et augmenter l'engagement des patients dans la prévention des infections », explique l'étude.

Maroc

L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai

L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme a commémoré dans la douleur… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.