20 Avril 2019

Sénégal: Affaire des 94 milliards opposant Ousmane Sonko à Mamour Diallo - La commission d'enquete parlementaire se met en branle

Après avoir été mise en place le 15 février dernier, la commission d'enquête parlementaire relative à l'affaire des 94 milliards dans le dossier du titre foncier 1451/R, dans laquelle Ousmane Sonko de Pastef accuse le directeur des Domaines Mamour Diallo de détournement, a tenu sa première réunion hier, vendredi 19 avril.

Un communiqué de l'Assemblée nationale en date d'hier informe ainsi : « La commission d'enquête parlementaire relative à l'affaire dite des quatre-vingt-quatorze milliards dans le dossier du TF 1451/R créée par résolution n°01/2019, adoptée par l'Assemblée nationale en sa séance du vendredi 15 février 2019, s'est réunie, le Vendredi 19 avril 2019, à 11 heures, dans la salle de la Commission de l'Economie générale, des Finances, du Plan et de la Coopération économique. Présidée par le Président Aymérou Gningue, doyen d'âge des membres présents, la réunion a eu pour ordre du jour, la mise en place du Bureau de la commission et la définition de la méthodologie de travail ».

Et de relever que le bureau de la Commission proposé a pour président le député Cheikh Seck, Président de la Commission du Développement et de l'Aménagement du Territoire. Par contre, c'est Dieh Mandiaye Ba, Présidente de la Commission de l'Economie générale, des Finances, du Plan et de la Coopération économique, qui a été nommée Rapporteur ».

Les autres membres de la commission sont les députés Nicolas Ndiaye, Seydou Diouf, Papa Sagna Mbaye, Aymérou Gningue et Djibril War. Le communiqué note qu'en l'absence des représentants du Groupe Parlementaire Liberté et Démocratie et des non-inscrits, il a été suggéré la vacance du poste de Vice-président. Le dépôt du rapport de la Commission est fixé enfin au plus tard le 15 Août 2019. Pour rappel, le leader de Pastef écarte toute idée de répondre à une éventuelle Commission d'enquête parlementaire. Pour Ousmane Sonko, une saisine de la justice exclut l'intervention d'une Commission d'enquête parlementaire.

Sénégal

Journée mondiale de la fistule obstétricale - Plus de 200 cas déclarés

Plus de 200 cas de fistules obstétricales sont signalés par an au Sénégal et 890 femmes ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.