Madagascar: Lutte contre l'insécurité - Les militaires équipés de gilets pare - balle

Le ministre de la Défense nationale (au milieu sur la photo) lors de la remise des équipements aux militaires.

Comme nous l'avions déjà annoncé, le ministre de la Défense le Gal de division Rakotonirina Léon Richard a assisté au redéploiement de 400 militaires dans la région Moyen-Ouest.

La cérémonie s'est tenue plus précisément à Tsiroanomandidy. D'entrée de jeu, le ministre de la Défense a déclaré « protégeons le peuple malgache et la patrie », lors de la mise en place de la Zone Rurale Prioritaire de Sécurité Charlie ».

Cette ZRPS a été implantée au sein du 2e Bataillon Inter Armes (BIA) sis à Tsiroanomandidy. Ces hommes en treillis seront déployés dans les régions Melaky, Menabe et Itasy. Ils seront notamment chargés de rétablir la sécurité dans ces Faritra.

Le ZRPS Charlie fait suite aux implantations de ZRPS Delta et ZRPS Bravo dans la région Nord-Ouest. Ainsi, pour mieux accomplir leur mission, l'Etat a offert à ces militaires des gilets pare balle, des casques et des appareils de vision nocturne.

Collaboration. Le ministre de la Défense n'a pas manqué d'ailleurs de marteler qu' « il faudrait éradiquer totalement les actes perpétrés par les Dahalo. Ce ne serait possible qu'avec la collaboration du Fokonolona et des responsables étatiques».

Notons que les ZRPS pour les régions Atsimo et Atsinanana seront également mises en place prochainement. L'objectif étant de couvrir toute l'étendue du territoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.