Cote d'Ivoire: Sauvegarde de l'environnement - Le ministre Joseph Séka Séka invite les populations à s'impliquer davantage

Le ministre ivoirien de l'environnement et du développement durable, Joseph Séka Séka, a invité, le jeudi 18 avril 2019, les populations à s'impliquer davantage dans la lutte pour la sauvegarde de l'environnement.

« La préservation de notre environnement est l'affaire de tous. Pas du gouvernement seulement. A quelque niveau que nous soyons, chacun doit s'y impliquer. J'invite donc chaque entité à s'impliquer dans la lutte pour la sauvegarde de notre environnement, parce qu'il y va de l'avenir des générations futures », a exhorté le ministre. C'était à la tribune de l'Aip.

Pour le premier responsable de l'environnement en Côte d'ivoire, « 'est à ce prix que nous pourrons dire que nous sommes la providence des générations de demain ».

Mais avant, il s'est prononcé sur la gestion des déchets biomédicaux. « Lorsque nous allons finir avec le projet des D3E (Déchets d'équipements électriques, électroniques et pneus usagers), nous allons de concert avec certains ministères dont celui de la santé, nous concerter pour concevoir une stratégie efficiente de gestion de façon écologiquement rationnelle et durable des déchets biomédicaux », a promis Joseph Séka Séka.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.