20 Avril 2019

Algérie: Gendarmerie Nationale - 51 morts et 202 blessés dans des accidents de la circulation

Alger — Cinquante et une (51) personnes ont trouvé la mort et deux cent deux (202) autres ont été blessées dans 124 accidents de la circulation, survenus à travers le territoire national, durant la période allant du 9 au 15 avril, a indiqué le Commandement de la Gendarmerie nationale (GN), samedi, dans un communiqué.

L'analyse de ces données fait ressortir une hausse du nombre des décès (+11 morts), une baisse du nombre de blessés (-39 personnes), et celui des accidents de la route (-14).

Quant aux facteurs à l'origine de ces accidents, le bilan a rappelé que la principale cause demeure le conducteur avec un taux de 88,71%, les piétons (8,06%), puis viennent les autres facteurs en rapport avec l'état du véhicule, des routes et l'environnement, imputant ces accidents à plusieurs raisons, notamment les excès de vitesse (31,45%), les dépassements dangereux (13,71%), outre la négligence des piétons, la circulation sur la voie gauche, les manœuvres dangereuses et le non-respect des panneaux de signalisation.

La GN rappelle le numéro vert 1055 mis à la disposition du citoyen, ainsi que le site internet https:ppgn.mdn.dz pour tout signalement.

Elle rappelle également que les conducteurs et les usages de la route peuvent consulter le site électronique "TARIKI.DZ" et l'application "Tariki" pour s'enquérir de l'état des routes et des nouvelles y afférentes en temps réel, comme les itinéraires probables, la météo, les routes congestionnées et les points noirs.

Algérie

Présidentielle - Une élection sans candidats?

En Algérie, les candidats à la présidentielle prévu le 4 juillet n'ont plus que quelques… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.