Algérie: Tizi-Ouzou - Imposante marche pacifique pour la célébration du printemps amazigh

TIZI-OUZOU - Des milliers de citoyens ont participé samedi à Tizi-Ouzou à une marche pacifique pour célébrer le double anniversaire du printemps berbère (20 avril 1980) et le printemps noir (18 avril 2001), a-t-on constaté.

Sur le lieu de départ de la marche, à hauteur du campus Hasnaoua I (université Mouloud Mammeri), où un dispositif sécuritaire était déjà en place, les manifestants affluaient de partout parés, qui de l'emblème national, qui du drapeau amazigh (de l'académie berbère) soit le drapeau du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK, non agréé). Ils se sont constitués en carrés pour se distinguer les uns des autres.

Alors que ces premiers manifestants ont déjà atteint la rue Lamali Ahmed (route du CHU Nedir Mohamed), le reste des citoyens attendaient encore devant le campus Hasnaoua I. Les forces de l'ordre public ont fini par quitter les lieux. Un deuxième carré de manifestants s'est alors détaché et a entamé sa marche suivie, quelques centaines de mètres plus loin, par la procession des membres du MAK, qui ont marché seuls.

Hormis ces derniers qui ont terminé leur marche au centre-ville à la placette du musée, les autres manifestants ont continué vers la placette de l'olivier pour se rassembler au niveau du mémorial de la Bougie, dédié à la mémoire des martyrs de la wilaya de Tizi-Ouzou, pendant la guerre de libération nationale.

Lire aussi: L'officialisation du tamazight scelle "définitivement" son appropriation par tout le peuple algérien

Depuis, ces évènements sont devenus une date phare du combat pour la langue et la culture amazighes et sont commémorés annuellement.

En 1990, la langue tamazight a été introduite dans l'enseignement universitaire suivi par la création du Haut commissariat à l'amazighité (HCA) et son introduction dans l'enseignement scolaire en 1995.

Elle a été consacrée langue nationale en 2002 et officielle en 2016 à la faveur de la révision constitutionnelle de février de la même année.

En décembre 2018, une académie algérienne de la langue amazighe, destinée à promouvoir cette composante de l'identité nationale, est venue couronner le long processus de l'officialisation de cette langue.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.