20 Avril 2019

Algérie: GN - 25 affaires de vol de biens culturels traitées lors du 1er trimestre de 2019

Alger — Les services de la Gendarmerie nationale ont traité, lors du premier trimestre de 2019, vingt cinq (25) affaires liées au vol de biens culturels, avec arrestation de 3 individus à Khenchela, dont un étranger, pour exploitation d'un site archéologique non connu à la recherche débris de monuments juifs, a indiqué samedi à Alger le commandant Medjahed Laribi, représentant du Commandement de la Gendarmerie nationale.

Intervenant los d'une journée d'étude sur "la sécurisation du patrimoine culturel" organisée au Palais de la Culture à l'occasion du mois du Patrimoine, le commandant Medjahed Laribi du Bureau central de protection du patrimoine culturel et historique relevant de la Gendarmerie nationale a fait savoir que "le premier trimestre de 2019 s'est soldé par le traitement de plus de 25 affaires, dont la plus importante avait trait à une tentative d'atteinte à un site archéologique non connu ou abandonné dans la wilaya de Khenchela ayant conduit à l'arrestation de 3 individus, dont un ressortissant européen possédant en plus la double nationalité israélienne.

Ce ressortissant européen, docteur en archéologie maitrisant 5 langues, effectuait en compagnie de ces deux assistants des fouilles illégales sur un site abandonné sur le territoire de la wilaya de Khenchela à la recherche de débris attestant une existence juive dans la région", a-t-il précisé, ajoutant que le ministère de la Culture "avait été informé des détails de cette affaire, traitée depuis 20 jours seulement".

Evoquant la répartition géographique des affaires traitées, le commandant Medjahed Laribi a fait état d'une "l'est du pays où les ruines romaines sont les plus prisées sur le marché noir".

En Algérie, le trafic des biens culturels concerne principalement (à plus de 60%) les pièces numismatiques et les pointes de flèches datant de la préhistoire, a-t-il fait savoir ajoutant que les pièces de monnaie en or des périodes des Aghlabides et des Almoravides sont les objets les plus recherchés.

Quant au bilan des services de la Sûreté nationale entre 2016 et le premier trimestre 2019, le Commissaire principal de police, Moulay Achour, chargé de la lutte contre les atteintes au patrimoine culturel, a fait état de 123 affaires traitées et 8600 biens culturels récupérés, dont 7.500 pièces de monnaie.

Organisée par le ministère de la Culture, cette journée d'études donne le coup d'envoi officiel de la célébration du mois du patrimoine, qui s'étale du 18 avril au 18 mai prochain.

La célébration du mois du patrimoine célébrée cette année sous le thème "Sécuriser le patrimoine culturel" coïncide avec le 45e anniversaire de la ratification par l'Algérie du premier accord international de lutte contre le trafic illicite des biens culturels approuvé par la convention de l'Unesco concernant les mesures à prendre pour interdire l'importation, l'exportation et le transfert illégal des biens culturels.

Algérie

Présidentielle - Une élection sans candidats?

En Algérie, les candidats à la présidentielle prévu le 4 juillet n'ont plus que quelques… Plus »

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.