21 Avril 2019

Algérie: Le ministre des Finances et l'ex-Premier ministre convoqués par la justice

En Algérie, la télévision nationale a annoncé samedi 20 avril que deux hauts responsables politiques avaient été convoqués par la justice.

L'ancien Premier ministre d'Abdelaziz Bouteflika, Ahmed Ouyahia, et le ministre actuel des Finances, Mohamed Loukal, ont été convoqués samedi par la justice. Le tribunal d'Alger a convoqué les deux hommes dans le cadre d'une enquête pour dilapidation de deniers publics et avantages indus, selon les autorités. Tous les deux étaient aux responsabilités, notamment lorsque l'Algérie a décidé fin 2017 de fabriquer de la monnaie.

Au début de l'année 2019, les autorités avaient annoncé que 55 milliards de dollars de prêts avaient été faits par le Trésor public à la Banque d'Algérie dans le cadre de ce financement non conventionnel. Ce financement est au cœur d'une polémique entre les experts et Mohamed Loukal, qui était à l'époque responsable de la Banque d'Algérie.

C'est donc une nouvelle opération de justice depuis le début du mouvement de protestation. L'homme d'affaires Ali Haddad, l'ancien leader de la principale organisation patronale, le FCE, est emprisonné depuis le début du mois. Les autorités ont annoncé que des restrictions de voyage avaient aussi été imposées à une série de personnalités politiques et économiques.

Algérie

EN-CAN 2019 - Allocution de félicitations du chef de l'Etat

Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a prononcé , samedi, une allocution de félicitations à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.