Cote d'Ivoire: Doué Noumandiez (Commission des arbitres) - « L'arbitrage ne faussera pas les débats »

interview

"Depuis quatre ou cinq journées, au niveau des Ligues 1 et 2, on a pris des dispositions particulières pour les matches à enjeux".

Des dispositions ont-elles été prises pour que l'arbitrage soit à la hauteur, en cette fin de saison ?

Bien sûr ! Depuis un moment, nous avons commencé à suivre avec plus d'attention les matches des équipes à la tête et au bas du tableau. On n'hésite pas à envoyer des arbitres de Ligue1 en Ligue2 pour des matches à enjeux, afin qu'il y ait plus de sérénité et de confiance. Nous savons que la lutte pour le maintien est très serrée. Pour ce faire, les arbitres ont eu des consignes fermes. Il faut qu'il fasse preuve de responsabilité et de vigilance. En début de semaine, nous aurons une rencontre pour passer, de nouveau, le message et préparer les dernières rencontres. Depuis quatre ou cinq journées, au niveau des Ligues 1 et 2, on a pris des dispositions particulières pour les matches à enjeux.

Concrètement, quelles sont les actions que vous menez ?

Quand il y a des choses qui ne se passent pas très bien, on convoque les arbitres pour les entendre. Nous avons déjà auditionné certains d'entre eux, avec des images à l'appui, et quand cela s'impose, on prend des sanctions.

Pouvez-vous garantir que l'arbitrage ne faussera pas les débats en cette fin de saison ?

Le message, pour nous, est clair, l'arbitrage ne doit pas fausser l'issue du championnat. Nous y veillons. Un arbitre dont l'erreur influera le résultat d'une rencontre court le risque d'une suspension. On ne le reverra plus jusqu'à la fin de la saison. Nous leur avons donné des consignes strictes dans ce sens.

Il y a quelques jours, Bouaké Fc avait crié au scandale après son match contre l'Africa, avez-vous été saisi ?

Oui. Bouaké Fc a déposé les images du match avec une contestation. Nous les avons visionnées. Vous aurez la décision de la commission, les jours à venir. Il y a, certes, le match de Bouaké, mais il y a également d'autres dont celui de San Pedro, en Ligue2. Tous les arbitres impliqués ont été entendus. Nous allons maintenant prendre des décisions. Que tout le monde se tranquillise, nous veillons au grain car il est hors de question que les arbitres faussent les débats.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.