Cote d'Ivoire: Commercialisation du vivrier - Le Cidp et une micro-finance apportent un appui à des femmes du secteur

Le Congrès ivoirien pour le développement et la paix (Cidp) a décidé de soutenir les femmes du vivriers à obtenir des prêts bancaires. Ce parti politique de l'opposition a, en effet, remis ce samedi, une enveloppe d'un montant de 2 millions de Fcfa, comme garantie auprès d'une micro-finance, afin de permettre à des femmes de ce secteur, d'obtenir des prêts.

La remise de ce fond de garantie a eu lieu, au siège du Cidp, à la cité Ciad Primo, à la Riviera M'Pouto.

L'enveloppe a été remise à Mme Bly Mauricette, coordonnatrice du projet par Mme Sangaré Mada, Epouse Babily, secrétaire générale du parti, par ailleurs initiatrice du projet. En présence du Président du président du parti, Babily Dembélé.

A l'occasion, la secrétaire générale du Cidp a exhorté les futures bénéficiaire des prêts à se battre pour les rembourser, de sorte que le projet puisse se poursuivre. Et que d'autres femmes puissent en bénéficier. « Les fonds, vous seront données par une micro-finance. Et le Cidp est votre aval auprès de ladite institution financière. Mais ce n'est pas au Cidp de rembourser ce qui vous sera prêté. C'est à vous, chères sœurs, de vous battre pour le remboursement, afin que d'autres puissent en bénéficier. Ayons une attitude civique et citoyenne. Ayons une attitude saine et équilibrée, afin de contribuer à votre bonheur et celui de vos familles respectives », a-t-elle insisté.

Mme Bly Mauricette a pour sa part, saluer ce geste du Cidp et remercier le couple Babily, avant de prendre l'engagement, au nom des bénéficiaires de tout mettre en œuvre pour que le remboursement se fasse correctement.

Soulignons que la première vague de bénéficiaires est composée de 40 femmes. Elles se partageront un prêt de 6 millions de francs à décaisser par la micro-finance.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.