Togo: L'alternance est (encore) possible

21 Avril 2019

'La coalition de l'opposition faisait la fierté des populations et était pour elles une source d'espérance, malheureusement, cette ambition a été sacrifiée sur l'autel des calculs politiciens'.

Message délivré samedi par les Forces démocratiques pour la république (FDR, opposition).

Mais pour Paul Dodji Apévon, le président de ce parti, rien n'est définitivement perdu.

L'alternance est encore possible en 2020 à condition de serrer les rangs et de faire preuve d'unité. Un appel lancé aux autres formations de l'opposition.

La première étape passe, selon M. Apévon, par des listes communes aux élections municipales prévues cette année. Second défi, la présidentielle de 2020 avec la nécessité de présenter un candidat unique.

'La candidature unique est la seule voie qui assurera la victoire de l'opposition en lui permettant du mutualiser et de mobiliser les moyens humains et financiers indispensables pour le succès', estime le leader des FDR.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.