21 Avril 2019

Cameroun: Tekno et Jovi enflamment canal olympia de Douala.

Guinness Cameroun, Johnnie Music § whisky ont mis les petits plats dans les grands. Dans un concert couru. Il fallait surtout montrer carte blanche. Avoir plus de 21 ans pour y avoir accès.

Pour les plus de 21 ans.

Auparavant, la fondation camerounaise des Consommateurs s'est insurgé contre « la tenue de ces concerts sous prétexte qu'inviter un artiste sous la bannière d'une société d'alcool » Tout en soutenant que la consommation d'alcool est un problème de santé publique. Une préoccupation partagée par Guinness Cameroun qui insiste sur la consommation responsable : nos produits alcoolisés sont destinés aux plus de 21 ans. Une précision était d'ailleurs faite sur les panneaux d'annonce du concert : Ne pas transférer aux personnes âgées de moins de 21 ans. Dans cette dynamique, seule la presse-adulte était conviée à couvrir le concert.

Effervescence chez les jeunes

A l'entrée de la salle de spectacle, le décor était planté. La police était là pour le contrôle systématique des cartes. La consigne des organisateurs était stricte : Pas d'accès aux moins de 21 ans. Au dedans, la foule devenait de plus en plus hystérique, attendant les stars du jour. Des artistes du moment avec des chansons de l'heure, rassemblés autour de Johnnie whisky. Effervescence totale quand Minks monte sur le podium avec sa chanson à succès « le gars-là est laid » Et puis, il a invité les jeunes à plus d'ardeur au travail, à travailler dur au lieu de se laisser prendre à la facilité « Tu as fait quoi et on a pas vu » ? En cette période de triduum pascal, les jeunes ont chanté pour la gloire de Dieu : « sango yesus kristo » a été entonné. La foule a répondu. Amen.

Tekno et Jovi lèvent la foule.

Le plat de résistance de la soirée est entamé quand les sièges s'allument. La foule retient son souffle. Jovi fait son apparition. La foule est surchauffée. Les jeunes de Mboko, le quartier de l'artiste exultent. Son répertoire sera visité, de fond en comble, ou presque. Dans une hystérie collective, la foule est entré en communion avec leur idole notamment dans sa chanson populaire « met l'argent à terre » Jovi a aussi chanté pour le vivre ensemble parce qu'on « est tous des frères » qu'on soit à Buea, Bamenda ou ailleurs dans le Cameroun. Tekno était là. Une forte communauté Nigériane s'est donné rendez-vous à canal Olympia. Ils ont témoignés « Nous sommes contents d'être au Cameroun, un pays d'accueil et d'hospitalité ». Tekno et son groupe ont mis le « show », à la Nigériane. Des chansons repris à cœur par la foule qui à chaque fois envahissait le podium. Le spectacle a tenu en haleine jusqu'au petit matin du vendredi saint.

Cameroun

Route Mora-Dabanga-Kousseri - La deuxième phase des travaux lancée

Cette étape lancée samedi dernier à Mora concerne la réalisation physique du projet que va… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.