Libye: Le bilan de l'agression sur Tripoli s'élève à 254 morts

Tripoli — Deux cents cinquante-quatre (254) personnes ont été tuées et 1.228 autres blessées depuis le debut de l'agression des troupes du général à la retraite Khalifa Haftar pour s'emparer de la capitale libyenne Tripoli, indiqué un nouveau bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) .

"Un total de 254 personnes ont été tuées et 1.228 autres blessées dans les combats à Tripoli" entre les forces du gouvernement d'union nationale (GNA), soutenu par l'ONU, qui poursuivent leur progression face aux troupes de Haftar dans le sud de Tripoli, a déclaré dimanche l'OMS.Un précédent bilan de l'OMS faisait état de 227 morts.

"Au cours de la semaine écoulée, des équipes médicales d'urgence spécialisées de l'OMS en Libye ont mené 89 interventions majeures et 63 opérations chirurgicales dans les hôpitaux les plus proches du front. Nos équipes fournissent des renforts à ces hôpitaux", a tweeté dimanche l'OMS.

Lire Aussi: Crise libyenne : une nouvelle étape sur la voie du règlement

Plus tôt dimanche, l'OMS a déclaré que plus de 20.000 personnes ont été forcées à fuir leurs foyers depuis le début du conflit armé.

Depuis le 4 avril, les troupes conduites par Haftar ont lancé une agression pour s'emparer de la capitale libyenne.

Et les appels à la cessation immédiate des agressions ne cessent de se multiplier pour ouvrir la voie à une solution politique à la crise qui frappe la Libye depuis 2011.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.