21 Avril 2019

Cote d'Ivoire: Pâques à Anoumabo - Les chrétiens exhortés à la réjouissance

« Le Christ est ressuscité Alléluia, il est vraiment ressuscité ». Telles sont les paroles prononcées par le Curé de la paroisse Saint-Pierre d'Anoumabo, Ange Désiré Amangoua, à l'occasion de la veillée pascale le samedi 20 avril 2019.

Comme tous les chrétiens catholiques du monde entier, les fidèles de la commune de Marcory précisément ceux d'Anoumabo ont accueillir la résurrection de Jésus dans la ferveur.

Selon l'orateur du jour, le père Désiré Amangoua, Jésus nous invite à la résurrection. Tout en exhortant ses fidèles à la réjouissance. « La Pâques que nous attendons est là. Nous pouvons donc nous réjouir », a-t-il dit.

A travers une série de questions, le premier responsable de cette paroisse a enseigné les fidèles afin de comprendre la fête de Pâques pour mieux la vivre.

Indiquant que durant ces 40 jours de carême, l'Eglise avait interdit de chanter l'Alléluia mais aujourd'hui avec la résurrection l'on chante Alléluia. « Alléluia signifie rendre grâce à Dieu », a-t-il souligné.

Face à toutes ces souffrances, toutes les difficultés que vivent certaines personnes, il s'est interrogé de savoir, si la religion était un refuge, une fuite en avant ?

C'est pourquoi il a tenu à rassurer ses fidèles quant au réalisme de la foi chrétienne. « Notre foi n'est pas basé sur un mythe. Notre foi qui a jailli de Pâques, est basée sur un fait, celui de la résurrection de Jésus », précise le père.

Avant d'ajouter: « être croyant ce n'est pas seulement adhérer à des dogmes de foi, réciter par cœur le Credo (Je crois en Dieu). Être croyant, c'est croire en Jésus qui est vivant. C'est croire en Jésus ressuscité, c'est faire l'expérience de Jésus vivant. Et cette expérience provoque en nous ce réalisme », fait-il savoir.

Mais pour lui, « être réaliste, c'est ce n'est pas fermer les yeux sur l'existence du mal. Le disciple de Jésus s'engage à faire reculer le mal sous toutes ses formes ».

Le disciple est appelé à combattre le mal à l'instar de Jésus, il n'est pas fataliste. Le Curé Ange Désiré a demandé à ceux dont il a la charge, d'avoir l'assurance qu'ils sont des gagnants, des vainqueurs. La fête de Pâques est une bonne nouvelle. Le Christ est ressuscité.

Au terme de son homélie, il a exhorté les chrétiens à sortir de leurs tombeaux d'égoïsme, de peur, de haine, etc.

Cote d'Ivoire

Les habitants d'Attécoubé à Abidjan dénoncent la criminalité

À Abidjan, les habitants de la commune d'Attécoubé dénoncent la criminalité dans… Plus »

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.