Sénégal: L'Assemblée nationale invitée à voter le projet de loi sur le statut des daaras

Diourbel — Le coordonnateur national de l'ONG Terre des hommes Suisse, Khadim Dieng, a appelé samedi à Diourbel, l'Assemblée nationale à voter le projet de loi portant statut des daaras (écoles coraniques (), adopté en juin 2018 par le gouvernement, pour assainir le secteur et éradiquer la mendicité des enfants.

"Nous espérons que le projet de loi va passer très bientôt à l'Assemblée nationale", a-t-il dit au cours de la célébration de la journée nationale du talibé au Sénégal, à Diourbel, sur le thème : « Modernisation des daaras et droits des talibés".

L'Etat du Sénégal souhaite à travers ce projet, arriver à "une meilleure organisation et structuration des daaras", a ajouté M. Dieng, soulignant qu'il permettra d'"assainir le milieu pour pouvoir identifier les daaras qui profitent des enfants".

Aïssatou Diakhaté Diouf, gestionnaire à l'ONG Ndeyi Jirim du Projet d'appui à la promotion des droits des enfants en situation de vulnérabilité (PAPDEV) dans la région de Diourbel, a magnifié la célébration de cette journée dans la région.

Selon elle, cette journée commémorée depuis 2016 dans la région de Diourbel, a permis aux enfants d'exprimer devant les autorités étatiques présentes à la cérémonie leurs préoccupations.

Un projet de loi portant statut des "daara" a été élaboré en février 2014 par les autorités étatiques du Sénégal pour "relever le taux de scolarisation en ouvrant le système éducatif à des centaines de milliers d'enfants qui en sont exclus", explique l'exposé des motifs.

Le projet prévoit entre autres mesures une scolarisation des élèves selon les trois étapes.

D'abord une première étape de trois ans, consacrée à la mémorisation du Coran, ensuite une deuxième étape de deux ans, alliant mémorisation du Coran et programme des classes de Cours d'initiation (CI), de Cours préparatoire (CP) et de Cours élémentaire-première année (CE1).

Il y a enfin une troisième étape de trois ans, réservée aux programmes des classes de Cours élémentaire deuxième année (CE2), de Cours moyen première année (CM1) et de Cours moyen deuxième année (CM2).

Il est également prévu une certification de l'apprentissage du Coran par un inspecteur d'académie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.