Sénégal: Les Sénégalais invités à l'apprentissage des matières scientifiques

Louga — Le Khalife général de la famille Abass Sall, Serigne Mansour Sall a invité, samedi à Louga, les Sénégalais à s'intéresser davantage aux matières scientifiques et à les faire enseigner à leurs enfants pour qu'ils aillent à la quête du savoir.

"Nous devons nous intéresser aux sciences physiques, aux sciences des mathématiques, de l'espace et de la terre. Nous devons faire enseigner à nos enfants ces sciences pour qu'ils aillent à la rencontre du savoir. Soyons modérés avec la littérature", a-t-il dit.

S'exprimant lors de la rencontre annuelle des chefs religieux du Sénégal à Louga, le marabout a rappelé que "l'Islam est une religion scientifique. Si vous lisez le Coran, il y' a très peu de choses qui parlent de littérature, mais plutôt de science".

"Il y a un verset coranique qui dit au prophète méfie-toi des poètes et éloigne-toi de la poésie. Intéressez-vous à la science et aux choses concrètes. On laisse la science humaine à Dieu, c'est lui qui a créé l'homme", a-t-il insisté.

Selon Serigne Mansour Sall, le thème de cette année a été axé autour de la science pour inciter les musulmans à aller vers l'étude scientifique, car "la quête du savoir est un devoir pour tout musulman et musulmane".

"Nous voulons que les musulmans aillent vers la science au lieu de s'entretuer (...)", a-t-il regretté.

Il a expliqué que cette rencontre a pour objectif de "réunir les responsables religieux du Sénégal pour avoir un mot unique autour duquel tout le monde s'accorde pour le développement du pays".

Pour le guide religieux, "un pays ne peut pas se développer avec du fanatisme qui est un frein au développement". Il a souligné l'importance de tenir des rencontres de ce genre autour d'un débat d'un niveau assez respectable" pour lutter contre ce phénomène.

La rencontre annuelle des chefs religieux du Sénégal à Louga a été initiée par des guides religieux de différentes confréries que sont Serigne Hady Touré, Serigne Abdou Aziz Sy et Serigne Abass Sall.

Selon le Khalife de la famille Abass Sall, "l'objectif fondamental qu'ils visaient, était de réunir les chefs religieux dans une même maison pour voir la situation de l'Islam et essayer d'unifier la décision, avoir une parole unique pour avoir une force et éviter d'être malmenés".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.