22 Avril 2019

Soudan: Al-Burhan - Une délégation doit partir pour Washington

Khartoum — Le Président du Conseil Militaire Transitoire, Lieutenant Général Abdul-Fattah Al-Burhan, a annoncé qu'une délégation quittera la semaine en cours ou suivant pour Washington, à la demande de l'administration Américaine, pour délibérer sur la levée du Soudan de la liste des Etats parrainant le terrorisme.

Interviewé Dimanche par la Télévision Nationale du Soudan, le Président du CMT s'attend à une détente à cet égard.

Il a dit que le CMT a donné un briefing aux représentants des missions diplomatiques occidentales et s'est réuni avec certains d'entre eux, ajoutant qu'ils étaient d'accord avec nous sur l'importance d'accélérer la transition vers un gouvernement démocratique élu.

Le Lieutenant-Général Abdul-Fattah Al-Burhan a annoncé que les listes des personnalités recherchées de l'ancien régime ont été préparées et distribuées dans les aéroports, les entrées et les sorties.

Interviewé dimanche par la Télévision Nationale du Soudan, le Président du CMT a déclaré que ces personnes sont interdites de voyage et que leurs comptes et leurs biens mobiliers à l'intérieur du Soudan ont été suspendus, ce qui indique que les cercles extérieurs au Soudan ont été adressés à cet égard.

Il a souligné que le parquet public a été autorisé à tenir des procès pour ceux qui sont impliqués dans l'assassinat des manifestants, ajoutant que toute personne affectée pouvait déposer une plainte au procureur.

Le Président du CMT a indiqué que le parquet de la sécurité de l'Etat a été dissous pour permettre aux informations directes des citoyens, soulignant qu'une administration spéciale pour le combat de la corruption serait établie au Parquet Public.

Il a annoncé qu'une initiative est dirigée par la République Arabe d'Egypte pour empêcher mettre le Soudan dans la liste d'interdiction de l'Union africaine.

Interviewé Dimanche par la Télévision Nationale du Soudan, le Président du CMT a remercié l'Union africaine pour sa coopération avec le Conseil Militaire transitoire, tout en révélant la présence du Président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Fekki, à Khartoum pour s'assurer de la normalité de la situation et ce qui s'est passé était une réponse au désir du peuple et non un coup d'État.

Il a apprécié le rôle joué par l'Égypte et l'Arabie Saoudite à cet égard.

Le Lieutenant-Général Al-Burhan a loué la position de la Russie de reconnaître le Conseil Militaire Transitoire.

Il a annoncé la formation d'un comité de reconsidérer le taux du dollar des douanes.

Interviewé Dimanche par la Télévision Nationale du Soudan, le Président du CMT a affirmé la disposition à garantir une vie décente pour la population et d'assurer la sécurité pour aider au transfert à une vie démocratique.

Répondant à une question sur les fonds du Gouvernement Soudanais à l'étranger, il a déclaré qu'il n'existait aucune information précise sur cette question, mais les fonds sont en cours d'examen.

Il a souligné que des prêts et les subventions ont été suspendus, indiquant que ces fonds pouvaient être versés par des organismes internationaux et des institutions de financement, ajoutant qu'un certain nombre de pays ont promis d'étendre le soutien au combustible, la farine et les médicaments au Soudan.

Quant à la situation du carburant dans le pays, le Président du CMT a dit que le carburant existant est suffisant pour ne pas une courte période, expliquant que le Comité Economique du CMT déploie des efforts à cet égard, et que le Soudan attend le soutien annoncé par certains organismes.

Il a reconnu la contrebande croissante de carburant par les âmes faibles qui ont profité de la situation actuelle.

Soudan

Sud-Darfour reçoit des sièges de MINUAD

Le commissaire de l'aide humanitaire de l'Etat du Sud-Darfour, Dr. Jamal Yousef a décrit la situation humanitaire… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.