Cote d'Ivoire: Les Boni de Guyane, parents des Akan de Côte d'Ivoire

Un même nom de famille peut être utilisé dans plusieurs autres contrées du monde. Cela peut-être juste le fruit du hasard ou vraisemblablement cacher une vérité historique.

Dans le cas du nom « BONI », la réalité dépasse le cadre fantasmagorique. Il révèle des liens oubliés entre deux nations.

« Tu viens de la Guyane !? », « Boni, c'est guyanais non !? », m'interrogeait une jeune et belle française lors d'une activité. Sur le coup, je n'avais pas saisi le sens des questions. Je me suis contenté de sourire un peu bêtement et de répondre « ça se remarque vraiment !? ».

Apparemment, ça avait suffi à lui arracher un sourire en retour et faire plus ample connaissance. Lire la suite.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.