Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre

Au Mali, le nouveau Premier ministre, Boubou Cissé, a été nommé, ce lundi 22 avril, a annoncé la présidence par communiqué. Boubou Cissé, ministre sortant de l'Économie et des Finances du président gouvernement, succède ainsi à Soumeylou Boubèye Maïga qui a dû démissionner la semaine dernière, alors qu'une motion de défiance avait été déposée à son encontre à l'Assemblée. Boubou Cissé devra former un « gouvernement de large ouverture ».

« Il est jeune, apolitique, technocrate, Peul et originaire du centre », confie à RFI, un conseiller à la présidence. Pour lui, pas de doute : Boubou Cissé présente toutes les qualités pour fédérer autour de lui. « Une partie de sa famille est même membre de l'opposition », ajoute-t-il.

Économiste de formation, ancien fonctionnaire de la Banque africaine de développement, ministre de l'Économie depuis trois ans, Boubou Cissé, âgé de 47 ans, est un homme de dossiers. Si son sérieux fait l'unanimité, sa nomination ne le fait pas.

« Il n'y a aucun changement. C'est un homme du système, un ami personnel de la famille d'Ibrahim Boubacar Keïta. Il ne pourra pas se démarquer du président », explique Kalilou Ouattara, député de l'opposition, signataire de la motion de défiance.

Cela grince des dents aussi dans les rangs de la majorité parlementaire, à la manœuvre, lors du dépôt de la motion de censure.

En six ans, Ibrahim Boubacar Keïta n'a nommé qu'un seul Premier ministre issu de son parti, le Rassemblement pour le Mali (RPM). Philosophe, son secrétaire général, Baber Gano, affirme qu'il n'est pas déçu par la nomination de Boubou Cissé mais espère que le RPM sera « massivement représenté » dans le nouveau gouvernement dont l'annonce est attendue cette semaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.